Des diplômés de l'aéronautique très prisés

Les écoles spécialistes de l'aéronautique placent sans problème leurs élèves. L'ISAE, en 5e place de notre classement, est d'ailleurs la première des écoles non généralistes, avec de bons résultats à la fois pour l'insertion, l'international et la recherche. Un peu plus loin vient l'ENAC, qui forme des spécialistes de l’ingénierie aérospatiale, et dont la formation est de plus en plus tournée vers l'international. D’autres écoles comme l’Estaca et l'Ensma (qui a pris la marque ISAE) s’intéressent, au-delà de l’aéronautique ou du spatial, à toutes les filières de mobilité en incluant l’automobile et le ferroviaire. L'Ecole de l'air forme des officiers de l'air, et pâtit, dans notre classement, de sa faible ouverture à l'international et de salaires inférieurs à ceux du privé.

Rang

École

Note globale

Salaire de sortie ( annuel brut en € )

Etudiants partis à l'étranger (%)

Montant des contrats de recherche (M€)

Part de filles en première année (%)

5 Isae 77,86 44 000 36,61 28 10
16 Enac 64,42 39 272 59,41 4,85 24
23 Estaca 58,73 37 600 55,93 2,50 13
92 Isae-Ensma 41,83 34 000 25,65 6,27 12
119 Ecole de l'air 34,64 23 000 19,25 0 15
123 Ipsa 32,36 33 100 50,25 0,09 18

6 résultats correspondants

* indicateur non classant

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte