Page classement général écoles ingénieurs 2012

Publié le 13/03/12

Les clés de notre classement exclusif

Redistribution des cartes, cette année, dans notre classement des écoles d’ingénieurs. Indéboulonnable, Polytechnique caracole toujours en tête, mais de peu, talonnée par l’Institut national polytechnique de Grenoble, qui fait une percée fulgurante ! L’établissement public grenoblois joue la carte de l’union et six écoles d’ingénieurs lui donnent une force de frappe difficile à égaler. Du coup, il bat la prestigieuse institution de Palaiseau sur un de ses points forts : la recherche. Côté salaire, en revanche, le jeune polytechnicien gagne 10.000 euros de plus par an que l’ingénieur sorti de l’INP Grenoble.

Cette surprise du classement –et les autres !- est en partie imputable à notre nouveau mode de calcul. Cette année, nous avons décidé d’accorder le même poids aux quatre grands domaines évalués par nos journalistes. Conséquence : l’international reprend du galon. Et, à ce petit jeu, les écoles les plus proactives en la matière gagnent des places. De petites structures, capables d’offrir un vaste choix d’universités étrangères partenaires à leurs étudiants, talonnent des établissements plus prestigieux.

A l’arrivée, les 134 écoles d’ingénieurs dont nous publions les évaluations et chiffres-clés, s’en sortent plutôt bien. La moitié d’entre elles permettent à leurs jeunes diplômés de trouver un emploi en moins d’un mois et les 100 premières de gagner 30 000 euros mensuels au minimum. Des places sont à prendre : l’an dernier, 4000 d’entre elles, proposées par les écoles, n’ont pas trouvé preneur.

notre méthodologie

Partagez le classement 2012

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte