Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Le futur de l'industrie

Le blog de Vincent Champain

Préparez-vous à l’achat stratégique de technologie !

Publié le

Préparez-vous à l’achat stratégique de technologie !
© Kyle Glenn - Unsplash

Le refus opposé à Huawei de pouvoir utiliser Android sur ses smartphones, et la menace de la Chine de prendre des mesures de rétorsion contre les entreprises américaines posent deux types de questions aux entreprises européennes.

D’abord, une question qui concerne les industries dites "stratégiques" - c'est-à-dire celles dont le fonctionnement doit être protégé de menaces d’intrusion souveraines. On y trouve les entreprises du domaine de la défense ou du nucléaire. Leur question est de savoir dans quelle mesure elles sont susceptibles d’être soumises à ce type de décisions, et de trouver des alternatives pour les cas qui pourraient poser problème. L’objectif n’est pas un "risque zéro" théorique, mais de veiller à ne pas laisser ouvertes des brèches qui peuvent être fermées avec un coût proportionné à la menace. Autrement dit, une porte peut toujours être forcée, mais il s’agit surtout de rendre son ouverture difficile, d’assurer une solidité suffisante, d’éviter les fournisseurs les moins fiables et de changer les serrures qui ont démontré des vulnérabilités sérieuses. Les entreprises concernées (défense, nucléaire,…) sont habituées à traiter ce genre de situation – par exemple elles veillent dans leur pratique d’achat à assurer le maintien de fournisseurs sur certaines technologies clés.

L’autre question touche un nombre beaucoup plus large d’entreprises et concerne d’éventuelles restrictions à l’export imposées par les Etats-Unis. Si votre produit, ou vos services, utilisent des technologies américaines, vous pouvez demain vous voir interdit d’exporter dans des pays soumis à embargo – comme cela a été le cas pour Total en Iran. Mais si les tensions commerciales se durcissent, on peut imaginer que certains services ou produits américains cessent d’être disponibles pour les entreprises européennes servant certains clients chinois. Et dans ce cas de figure, il est probable que la réciproque soit également vraie.

Certes, la situation entre les Etats-Unis et la Chine est encore très différente de celle de l’Iran. Les restrictions actuellement imposées ne touchent que quelques dizaines d’entreprises chinoises et s’imposent pour le moment à des entreprises américaines. Mais les entreprises européennes doivent désormais analyser le scénario – même s’il est encore peu probable – dans lequel elles devront réaliser deux versions de leur produit, une exportable aux Etats-Unis et une pouvant l’être en Chine. Comme les entreprises de défense le font depuis longtemps, les autres entreprises vont devoir développer une approche stratégique de leur politique d’achat de technologie et de gestion de leur écosystème de partenaires.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle