Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

IA : des labos au terrain

Le blog de Sylvain Duranton

[Vidéo] IA: les écarts se creusent !

Publié le

[Vidéo] IA: les écarts se creusent !

Il est temps de s'y mettre ! C’est en substance le message de notre étude "AI in business gets real" que le BCG vient de publier avec le MIT.

Dans cette étude réalisée auprès de 3 000 dirigeants mondiaux, on observe un groupe d’entreprises, "les pionnières" qui représentent 20 % des sociétés. Ce groupe, qui n’a pas augmenté par rapport à nos analyses de l’an passé, creuse l’écart avec ses poursuivants  en matière d’investissement. Elles sont ainsi 88 % à indiquer investir plus que l’an passé dans le domaine contre 62 % pour les autres.

Cette différence est énorme et l’enjeu n’est pas seulement un enjeu financier, c’est aussi un enjeu d’expérience. Car la courbe d’expérience s’applique à l’IA : plus on en fait, plus on apprend et mieux on l’utilise.

Autre enseignement majeur, l’IA n’est pas, comme on le lit trop souvent, un outil de réduction de coûts, une façon de dégraisser les effectifs en remplaçant comme par enchantement l’homme par la machine. Au contraire ! Chez les pionnières de l’IA, 72 % considèrent que l’IA va permettre de générer des revenus nouveaux au cours des cinq prochaines années. Ce chiffre n’est que de 59 % pour les autres.

Nous savions que des différences majeurs étaient en train de se creuser entre pays, notamment entre la vieille Europe (France, Allemagne) par rapport à l’Amérique du Nord et la Chine. Nous savons désormais que des différences abyssales sont en train d’émerger entre entreprises. Et ce mouvement touche absolument tous les secteurs : tous sont impactés par l’IA, tous ont leurs bons et leurs mauvais élèves en la matière.

Adopter l’IA, ce n’est pas bien ou mal, c’est une condition de survie.

Les pionniers ont un avantage compétitif : ils croissent plus rapidement que la concurrence, gagnent des parts de marché et s’imposent sur leur marché. Se dire que l’IA n’est qu’une mode sans fondements économiques solides est une très dangereuse analyse.

Ma conviction est que les leaders mondiaux de l’IA, ce fameux groupe de pionniers, seront les leaders mondiaux de demain et que les "first adopters" seront difficilement rattrapés. On parie ?

 

 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle