Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

IA : des labos au terrain

Le blog de Sylvain Duranton

Recruter - et garder - des Data Scientists ? Oui, c’est possible!

Publié le

Recruter - et garder - des Data Scientists ? Oui, c’est possible!
© Copyright 2015, David Foreman, licensed via EyeEm Mobile GmbH

Pour la très sérieuse Harvard Business Review, c’est "le job le plus sexy du 21e siècle". Et nos jeunes ingénieurs l’ont bien compris : ils sont de plus en plus nombreux à vouloir devenir data scientists.

Chez BCG GAMMA, c’est une population que nous connaissons bien puisque nous en comptons près de 600 aujourd’hui au niveau mondial et que notre ambition est d’en recruter plus de 250  l’an prochain encore. 

Aujourd’hui, le sujet s’impose à nous comme à nos clients : comment les recruter, mais surtout, comment les retenir ? Le niveau de salaire proposé et les évolutions futures jouent évidemment un rôle clef, mais ils sont loin de suffire.

Il faut également leur offrir des conditions de travail adaptées. Cela passe par un environnement de travail qui ressemble plus à celui d’une start-up qu’à celui d’un grand groupe. N’hésitez pas à abattre vos cloisons, à promouvoir le « free seating »… bref, à encourager la proximité et le travail en équipe. Il faut aussi savoir leur offrir des Mac même quand toute l’entreprise travaille sur PC, les laisser travailler avec des bibliothèques d’algorithmes open source… Tout aussi important, ne rien imposer en matière de code vestimentaire… et laisser chaque tribu construire son style, loin des canons « corporate » en vigueur.

La notion de masse critique est essentielle. Certains grands groupes recrutent une poignée de data scientists et les disséminent dans les étages en espérant que la symbiose s’opère naturellement avec le business. Cela ne peut pas marcher ainsi ! Pour être en mesure d’offrir des opportunités de carrières, une véritable filière organisée doit être mise en place, avec de véritables parcours de carrières, en particulier des opportunités de partir à l’étranger. Dans le quotidien, à moins de dix individus, il n’y a pas véritablement d’équipe, pas de résultats possibles, pas d’émulation, pas d’échanges… Contrairement à une idée reçue très répandue, les data scientists ne sont pas des loups solitaires. Ils ont besoin d’échanger au quotidien, de confronter leurs algorithmes, de stimuler leur créativité, d’échanger sur les nouveautés…

L’intérêt du travail est au cœur de leur motivation. Ils doivent avoir la possibilité chaque jour, de résoudre des problèmes, de se confronter à des situations inédites et d’élargir leur champ d’intervention. Surtout, ils veulent voir concrètement l’impact de ce qu’ils ont construit. C’est là l’atout des « corporates », face aux GAFAMs ou aux start-up : proposer de construire des solutions en cycle courts, pour des utilisateurs en chair et en os avec lesquels ils échangent au quotidien.

Enfin, et surtout, les data scientists resteront au sein d’une entreprise si (et seulement si :-) ) ils apprennent ! Leur expertise est leur actif professionnel. Ils ne sont pas là pour la « consommer »  mais bien pour continuer à l’enrichir. Ils seront très attentifs à qui sont leurs collègues pour évaluer le niveau d’une équipe et le potentiel d’apprentissage qu’elle offre. La formation continue de haut niveau est fondamentale, elle peut s’organiser en lien avec les milieux de la recherche.

L’entreprise doit-elle s’adapter aux Data Scientists qu’elle recrute ou l’inverse? Cette question, les entreprises nous la posent de plus en plus souvent. Ma réponse est simple : c’est à l’entreprise d’évoluer, parce que les data Scientists, eux, n’ont que l’embarras du choix.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle