Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

IA : des labos au terrain

Le blog de Sylvain Duranton

IA: rajoutez un zéro!

Publié le

IA: rajoutez un zéro!

Comment gagner de l’argent avec l’IA ?

C’est LA question que nous posent aujourd’hui les directions générales qui ont toutes pris conscience du gigantesque potentiel des algorithmes.

Toutes créent des labs, recrutent des data scientists, des profils subversifs qu’elles veillent à ne surtout pas mêler à leurs équipes traditionnelles.

Résultat: la multiplication de POCs, ces fameux Proof of Concepts qui permettent de dire que l’on est actif sur un sujet…. sans jamais pour autant passer à l’échelle. Cette situation est observée dans 75 % des entreprises selon une de nos études récentes.

Ce n’est pas la bonne approche !

Pour gagner de l’argent avec l’IA, il faut respecter une loi d’airain: 10/20/70.

Cette loi élaborée et expérimentée au gré de missions par les équipes de BCG GAMMA doit être respectée à la lettre par les entreprises. Et pas question de tricher sur les dosages !
   
La construction de l’algorithme ne constitue que 10 % de l’effort. Evidemment, ces 10 % sont critiques car la qualité de l’algorithme conditionne la suite. 20 % constituent l’implémentation de l’algorithme et les développements de l’interface utilisateurs. Enfin,  70 %  permettent d’assurer la réalité du déploiement (changer les process de travail, mettre en place des équipes qui vont prendre la responsabilité de l’évolution des solutions technologiques et des processus de travail dans la durée et mesurer en permanence l’impact). Cette dernière étape est la plus complexe car elle se heurte aux murs du réel: les habitudes de travail et les silos existants.

Beaucoup d’entreprises se lancent très volontiers dans les deux premières phases. Trop peu en revanche osent bouleverser leur organisation et allouer les ressources nécessaires pour faire les 70%.

Quand une entreprise procède à une acquisition avec un espoir de création de valeur de 500 millions ou 1 milliard d’euros, elle mobilise ses meilleurs éléments pour s’assurer du succès de l’opération. Une mission d’IA doit mobiliser le même type d’équipes, 5, 10… 15 cadres de haut niveau à temps plein si l’entreprise souhaite qu’elle génère le même niveau de valeur. Une mission d’IA est une mission de business développement, ce n’est pas un projet IT lambda.   

Point important : les investissements doivent se concentrer sur les deux  ou trois sujets à fort potentiel (marketing personnalisé, pricing, optimisation de la supply chain etc.). Bref, il faut miser sur les licornes internes, plutôt que de lancer une multitude de POCs qui enrichiront les prestataires plus que les entreprises. 

La règle est simple et pourtant, trop d’entreprises oscillent encore entre le dos rond de l’attente et la stratégie des petits pas.

En matière d’IA, il faut oser voir grand, oser faire des paris et oser consacrer les ressources nécessaires. C’est le secret de la réussite et les managers doivent avoir le courage de faire des choix.


 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle