Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'industrie au féminin

Le blog de Magali Anderson

"Magali… Elle en a"

Publié le

Magali… Elle en a

Mon TEDX de lundi 8 décembre au soir commençait comme ça: “Magali, c’est la seule chef qu’on ait eu, qui avait des couilles".

Bon début.
Je reportais les propos employés par les anciens membres de mon équipe - du centre où je travaillais il y a 15 ans – pour me décrire.
Sauf que… ce n’était pas la première fois qu’on me le disait !

Une fois, jeune ingénieure au Nigeria, nous subissions depuis plusieurs semaines la grève des techniciens. Nous partions en mission, 2 ingénieurs pour remplacer les 3 techniciens – nous étions épuisés, mais la direction ne cédait pas. Un jour, nous étions dans la base. Je suis la seule femme. Et on se disait qu’on devait aller parler à nos chefs de notre épuisement et qu’il fallait impérativement que la situation change – Là, ils me regardent tous et disent, comme un seul homme : "Magali, you are the only one with balls here – you should go !"

Dans le dictionnaire, « en avoir » est définit ainsi  = « Être courageux, avoir de l'audace, du caractère, être énergique ; avoir le courage de »

Aussi, j’ai décidé de prendre comme un compliment que cette expression soit utilisée pour me décrire. Parce que, à mes yeux, cette expression signifie surtout d’avoir le courage de questionner l’ordre établi. Chose que je tente toujours de faire. C’est comme cela que je suis partie au Nigeria sur une plateforme pétrolière, à l’âge de 22 ans, à une époque où ils n’embauchaient pas de femme.

Je trouvais aussi, c’est vrai, que c’était une entrée en matière drôle et qui allait attirer l’attention du public au TEDX. L’impertinence est certainement une des qualités qui m’ont permis de survivre et de progresser dans un monde très masculin. Après tout, je ne pense pas que le mot « Couilles » soit souvent utilisé sur scène – surtout par une femme.

Mais si j’apprécie le “compliment”, je ne pense pas être un homme pour autant. Et je ne suis pas sûre d’être vraiment contente d’être définie par des attributs masculins.

Pourtant, quand je parle autour de moi, et si je me base sur des années d’observation, il est clair que des femmes qui en ont, cela ne manque pas – C’est peut-être parce que je travaille dans un milieu particulièrement masculin et avec particulièrement peu de femmes, qu’on les remarque. Mais de manière générale, la plupart des femmes avec qui j’ai travaillé ne manquaient ni de courage, ni d’audace, ni de caractère.

Alors, il serait peut-être temps de réviser cette expression. Parce que les mots comptent. Parce que cette expression peut être prise avec humour, mais la réalité est que, quand une femme réussit, on lui concède des attributs masculins.

Or, quand on dit que les équipes mixes sont bien plus performantes que les équipes au sein desquelles seul un sexe est représenté, cela n’est vrai que si nous avons une vraie diversité et si les femmes se conduisent comme elles le souhaitent, sans chercher à imiter le style de management des hommes. Elles le font trop souvent – cela se comprend - pour essayer de s’intégrer sans trop faire de vagues.

Donc il serait bien de trouver une expression équivalente pour les dames – et comme nous n’avons pas besoin de rester au niveau des parties génitales, je ne conseillerais pas un équivalent féminin (que j’ai, je dois avouer, utilisé un certain nombre de fois, mais plus pour le plaisir de voir la tête de mes interlocuteurs que par conviction personnelle.)

Alors, la prochaine fois que vous rencontrez une femme qui en a... dites le lui qu’elle en a... du courage, de l’audace, ou du caractère.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle