Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Cognitive

Le blog des experts des neurosciences

Personnaliser son espace de travail, accessoire ou nécessaire ?

Publié le

Personnaliser son espace de travail, accessoire ou nécessaire ?
© NordWodd Themes - Unsplash

L’avènement de l’open space il y a plusieurs décennies a vu se généraliser des espaces de travail ouverts et mutualisés qui offrent aux individus un même environnement partagé. Plus récemment, le flex office a introduit l’usage d’open space sans places attitrées, compromettant la possibilité d’avoir son propre bureau personnalisé. Ces nouveaux usages, plus économiques pour les entreprises, impliquent néanmoins que les collaborateurs s’accommodent d’environnements génériques qui leur sont parfois peu adaptés. Pour cause, nos besoins, attentes et préférences sont extrêmement variables d’un individu à l’autre, et cette variabilité s’exprime également dans la façon dont les individus perçoivent et occupent leur environnement [1]. Cependant, il est de plus en plus rare que les environnements de travail offrent aux individus la possibilité d’exprimer pleinement cette singularité.

De nombreuses études ont été réalisées dans le but de comprendre l’influence que le sentiment de contrôle sur l’environnement pourrait exercer sur le bien-être ainsi que sur les performances au travail. Le sens de contrôle correspond au fait de pouvoir influencer, modifier ou transformer son environnement. Dans le contexte professionnel, il renvoie donc vers la possibilité de pouvoir aménager son environnement de travail de façon à ce qu’il puisse répondre à ses propres besoins. D’après une étude menée sur plus de 150 collaborateurs du secteur privé et public, ce sens de contrôle serait associé à une plus grande satisfaction vis-à-vis de l’environnement de travail, mais également à une plus grande satisfaction vis-à-vis du travail en général, et in fine à de meilleures performances. Il semblerait donc que pouvoir agir sur son environnement soit bénéfique pour le quotidien de travail [2].

Le fait de pouvoir personnaliser son poste de travail fait partie des actions contribuant à un plus fort sentiment de contrôle. Placer des photos ou des objets familiers serait une façon de projeter son identité personnelle dans son environnement de travail et renforcerait l’identification, et le sentiment d’appartenance au lieu. La personnalisation serait ainsi associée à des émotions positives et serait même susceptible d’atténuer certains effets néfastes des open space sur le fonctionnement émotionnel, tel que le faible niveau de confidentialité [3].

Le sentiment de contrôle est également véhiculé par la possibilité de modifier ses conditions de travail. Ceci est d’autant plus important qu’il existe une grande variabilité inter-individuelle quant aux préférences liées à la luminosité, aux sons, à l’organisation du poste de travail, etc. Le fait de pouvoir personnaliser son poste de travail permet de mieux l’adapter à ses propres besoins : variation de l’intensité lumineuse en fonction des taches, travail sur un ou plusieurs écrans, etc. En ce sens, une étude récente suggère d’ailleurs que le flex office améliorerait la perception de l’environnement en permettant aux collaborateurs de choisir librement leur place, et donc de se placer à un poste qui leur est adapté en termes de confort lumineux, sonore, ou encore thermique [4].

Cependant, cette même étude à mis en évidence qu’une faible possibilité de personnalisation de l’espace de travail pouvait nuire à la productivité ainsi qu’à la santé des collaborateurs [4]. En effet, les chercheurs ont observé que les occupants d’espaces en flex office qui reportaient une plus faible possibilité d’ajuster et personnaliser leur poste de travail en fonction de leurs préférences personnelles, ou de pouvoir stocker leurs affaires, reportaient également une baisse de productivité. Également, les occupants de ces espaces reportaient un impact négatif sur leur santé, avec des douleurs au cou et au dos liés au fait de travailler sur ordinateur portable sans écran, ou sur des chaises qui ne leur étaient pas adaptées.

Ces résultats mettent donc en évidence la nécessité de penser des espaces qui peuvent satisfaire les besoins variés des collaborateurs. Le flex office, qui permettrait d’offrir des espaces adaptés en fonction des tâches et des besoins, pourrait être associé à une expérience positive pour les collaborateurs, à condition qu’il permette également une personnalisation satisfaisante de l’environnement de travail. Doter les espaces de travail de mobiliers ajustables, de luminaires avec variateurs intégrés, d’un accès facile à des équipements renforçant le confort et des espaces de stockage suffisants pourrait renforcer le sentiment de contrôle des collaborateurs, et par ce biais la satisfaction des collaborateurs vis-à-vis de leur environnement et leur productivité.

 

[1] Seddigh A., Berntson E., Platts L., & Westerlund H. (2016). Does Personality Have a Different Impact on Self-Rated Distraction, Job Satisfaction, and Job Performance in Different Office Types?. PLoSONE 1±14.
[2] Lee, S. Y., & Brand, J. L. (2005). Effects of control over office workspace on perceptions of the work environment and work outcomes. Journal of environmental psychology, 25(3), 323-333.
[3] Laurence, G. A., Fried, Y., & Slowik, L. H. (2013). “My space”: A moderated mediation model of the effect of architectural and experienced privacy and workspace personalization on emotional exhaustion at work. Journal of environmental Psychology, 36, 144-152.
[4] Kim, J., Candido, C., Thomas, L., & de Dear, R. (2016). Desk ownership in the workplace: The effect of non-territorial working on employee workplace satisfaction, perceived productivity and health. Building and Environment, 103, 203-214.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle