IA : des labos au terrain

Le blog de Sylvain Duranton

L’IA est la nouvelle boussole de l’entreprise

Publié le

L’IA est la nouvelle boussole de l’entreprise
© BCG Gamma/ Sebastian Kopp licensed via EyeEm

En janvier 2020, le monde apprenait l’apparition d’un virus causant des maladies pulmonaires en Chine, dans la région de Wuhan. Un an plus tard, l’épidémie de Covid-19 a causé plus de 2 millions de morts à travers la planète. Elle a aussi mis à l’arrêt, pendant des mois, des pans entiers de l’économie mondiale. Malgré le démarrage des campagnes de vaccinations, les premiers mois de 2021 s’annoncent tout aussi difficiles, notamment à cause des nouveaux variants du virus.

Pour les entreprises de tous les secteurs, cette nouvelle réalité a eu une conséquence concrète :  la perte des repères habituels, et la difficulté à en trouver de nouveaux. Les chaînes logistiques, les habitudes de consommation et les modes de travail ont été profondément bouleversés par la pandémie, et les dirigeants ont besoin de nouvelles boussoles pour naviguer dans des zones incertaines.

Nous avons la conviction que ce défi peut être relevée grâce à l’intelligence artificielle (IA) et au traitement massif de données haute fréquence. Dans la logistique, l’IA permet de créer de la redondance et de reconstruire des modèles d’approvisionnement plus sûrs à grande échelle, tout en optimisant les coûts, grâce à une meilleure prévision de la demande, des besoins de maintenance et de production. Dans le marketing et la distribution, l’analyse de données haute fréquence peut servir à repérer de nouvelles tendances et des changements dans les modes de consommation. Elle permet aussi aux entreprises d’y répondre mieux et plus vite, en accélérant la R&D et en réduisant les coûts de développement de nouveaux produits. Dans l’organisation du travail, enfin, les pionniers de l’IA ont développé des organisations hybrides humain/IA qui résistent mieux au choc de la pandémie. 

Les entreprises doivent dès à présent se réorganiser pour affronter cette nouvelle réalité. Les gagnants seront ceux qui profiteront de la crise pour se réinventer en plaçant le numérique, les données et l’IA au cœur de leur modèles opératoires. Elles peuvent s’inspirer des pionniers du digital qui, dans des domaines aussi divers que la distribution, la finance, la santé ou la mobilité, utilisent déjà les algorithmes pour optimiser leurs offres et mieux allouer leurs ressources.

S'appuyer sur les équipes et les métiers

L’une des clefs de réussite est d’appliquer l’IA à grande échelle, dans des domaines stratégiques pour l’activité de l’entreprise. Il faut pour cela s’appuyer fortement sur les équipes et les métiers : les entreprises qui tirent profit de leurs projets d’IA sont celles qui consacrent 10 % de leurs investissements aux algorithmes, 20 % à la technologie, et 70 % à la transformation du business et des compétences.

Utiliser l’IA comme nouveau moteur de croissance ne veut pas dire laisser les commandes aux machines. Au contraire, le rôle des humains doit être renforcé, car même les algorithmes les mieux entraînés sont incapables de prendre en compte le contexte ou de repérer les biais dans leur prise de décision. D’où la nécessité de trouver le meilleur dosage entre la puissance de l’IA et les compétences des humains. Dans un monde toujours plus incertain, seule la combinaison des deux permettra de conserver ou de recréer de la valeur.

 

François Candelon, directeur monde du BCG Henderson Institute

Sylvain Duranton, directeur monde de BCG GAMMA.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte