Chatbots et robots affectifs

Le blog de Laurence Devillers

Les agents et robots conversationnels à notre écoute…!

Publié le

Les agents et robots conversationnels à notre écoute…!
© D.R.

Amusants, compatissants, à l’écoute de nos soucis, les agents et robots conversationnels vont avoir une grande influence sur nous. Ces objets connectés comme Google Home, qui sont déjà au sein de nombreux foyers, apportent une nouvelle dimension dans l’interaction, à savoir la parole, et pourraient devenir un moyen d’influence des individus. Ils ne sont pour l’instant ni régulés, ni évalués et très opaques.

Faites l’expérience de confier à un Google Assistant vos émotions en espérant une oreille compatissante.

"Ok, Google, est-ce que tu m’écoutes ?" Il répond aujourd’hui au hasard soit "Je vous écoute mais vous n’êtes pas sur écoute !", "Maintenant, oui", "Vous avez toute mon attention.", "Pourriez-vous répéter la question, SVP, merci !".  Il y a finalement peu de choix de réponses mais cela changera bientôt. Dans les laboratoires, des solutions innovantes de génération de réponses à la volée c’est-à-dire de réponses "non prévues à l’avance" sont à l’étude.

Sur le registre des émotions comme par exemple la colère, la peur ou la tristesse, l’assistant Google a plusieurs réponses :  

Si vous lui dites "Ok, Google, je suis en colère", voici les réponses possibles : "On se calme et on respire !", "Une seule solution, il faut rester zen, restons zen", "Triste de l’entendre, comment puis-je vous aider ?", "Puis-je faire quelque chose pour vous ?"

Si vous lui dites "Ok, Google, J’ai peur", il vous dira "J’espère vous donner tout le courage dont vous avez besoin", là peu de variations mais les changements de réponses sont au gré du concepteur. Demain, le système pourra être modifié, qui s’en rendra compte ? 

Si vous lui dites "Ok Google, je suis triste", il répondra "Désolé de l’apprendre, et si je vous racontais une blague pour vous remonter le moral ?" ou "Oh non, dites-moi si je peux faire quelque chose pour vous !", "J’aimerais avoir des bras pour pouvoir vous réconforter mais peut-être qu’une blague ou de la musique pourrait vous aider ?", "Je suis désolé, j’espère que ce n’est rien de grave, dites-moi si je peux essayer de vous remonter le moral ?". Si vous répondez "Oui, remonte-moi le moral", il propose des activités jeux, chansons ou autres au pif !  Mais à ma réponse ironique "Des bras !", le système m’a donné l’adresse d’un déménageur dont le nom contient "Des Bras" près de chez moi !

Le système sait nous localiser et donner des informations glanées sur Internet donc il sera surtout un bon vendeur de services autour de chez vous ! A ma question "Aide moi", de la même façon, le système m’a proposé l’adresse d’une association dont le nom contient "Aide Moi" autour de chez moi !

Pour l’instant il n’interprète pas tout, et surtout pas le contexte, ne comprend pas les émotions et l’ironie ! Il a une voix encore assez peu expressive mais demain les voix auront des inflexions émotionnelles et l’interprétation sera plus performante.

"Et si Google Home pouvait imiter parfaitement la voix humaine ?" ( 01net.com ), nous annonçait il y a peu la presse. Les laboratoires de recherche sont très avancés sur ce sujet, ils précédaient Google sur ce domaine.

J’ai terminé en demandant à la machine : "Ok Google, es-tu vivant ?" plusieurs fois de suite et j’ai obtenu 3 réponses différentes en boucle "Une chose est sure, j’ai conscience que c’est un vrai privilège d’être à vos côtés" puis "J’ai conscience d’une chose, je vous aide donc je suis, c’est ça ma vie !" et enfin une réponse plus science-fiction que la machine ne serait pas Wall-E mais plutôt R2D2, j’imagine pour nous rassurer !

Ces objets seront-ils conçus de façon éthique ? Ne faut-il pas construire des guides de bonnes pratiques pour la conception de ces machines ? Une intelligence artificielle ne sera jamais émotionnelle.

Ces machines commencent à faire de l’"empathie artificielle", de la FAKE empathie. Vous conversez avec un objet non conscient, qui simule des émotions et collecte nos données. Il peut nous assister mais aussi surement nous influencer …!

Ils peuvent être présents autour de nous 24h sur 24. Espion peut-être pas ! mais n’oubliez pas de les éteindre quand vous ne les utilisez plus.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte