Industrie en transition

Quand l’industrie passe au vert, durablement…

Le blog de Julien Fosse

Réindustrialiser et planifier, pour la santé et la planète

Publié le

Réindustrialiser et planifier, pour la santé et la planète

"Rebâtir une indépendance industrielle". Un des éléments de l’allocution du Président de la République du 13 avril, annonçant une prolongation du confinement total de la population jusqu’au 11 mai, au moins. Une petite phrase évoquée en toute fin de discours, pour esquisser les grandes lignes d’un "après Covid-19" dont tout reste à construire. Une affirmation complétée par l’évocation de la "planification", pouvant évoquer les heures glorieuses du Commissariat général au Plan d’après-guerre, quand la France devait reconstruire son appareil productif. Un parallèle sur lequel il est intéressant de s’arrêter, en pleine "guerre sanitaire" et à l’orée d’une "guerre climatique". Car la planification stratégique pourrait bien être l’un des leviers de notre réindustrialisation.

Des pénuries de produits de santé qui interrogent

La crise du Covid-19 a mis l’accent sur le manque criant de masques permettant de limiter la transmission d’agents pathogènes. De simples masques chirurgicaux ou FFP2, qui ne sont désormais plus produits massivement en Europe mais, pour l’essentiel, en Chine, et qui nous font cruellement défaut aujourd’hui. Mais au-delà de ces masques, c’est un grand nombre de produits de santé et de médicaments qui se trouvent désormais fabriqués à l’étranger. Ce qui peut générer des ruptures de stock, accentuées lors de crises sanitaires. Le phénomène touche des centaines de produits, qui vont des antibiotiques aux antalgiques en passant par les corticoïdes ou les anesthésiques. Ces ruptures peuvent être liées à des dysfonctionnements d’ordre logistique, mais également à des difficultés d’approvisionnement en matières premières. Ces difficultés témoignent de la structuration même des filières pharmaceutiques, désormais largement internationalisées. Au début des années 1990, 80 % des principes actifs médicamenteux destinés aux Européens étaient produits au sein de l’Union européenne. Aujourd’hui, ils proviennent à 80 % d’Asie. Cette délocalisation, qui visait à optimiser au maximum les coûts de production, a considérablement fragilisé nos approvisionnements. Relocaliser tout ou partie de notre industrie pharmaceutique en Europe constitue de fait un objectif stratégique indispensable à la garantie de notre sécurité sanitaire.

Vers une planification écologique

Au-delà des industries de santé, imaginer l’après Covid-19 constitue une opportunité remarquable pour repenser notre système économique à l’aune des grands défis auxquels l’humanité est confrontée. Afin de rendre notre industrie plus résiliente, plus sobre, et de contribuer à une transition rapide vers une économie décarbonée, en réponse au dérèglement climatique et à l’érosion de la biodiversité déjà en cours. Les plans de relance nationaux et européens devraient permettre de débloquer des sommes considérables pour soutenir des filières d’avenir. Reste à savoir si ces investissements seront orientés vers l’adaptation de notre appareil productif aux défis environnementaux. Le Green Deal européen, en cours de discussion, devra fixer un cadre clair. L’ensemble de ces mesures devront être mises en cohérence, discutées, orchestrées. C’est le principe même d’une planification globale qui pourrait ainsi ressurgir dans le débat public. Car il s’agit bien d’accompagner un changement systémique, en replaçant l’économie au service de l’intérêt commun et non plus de logiques exclusivement financières. La planification stratégique constituerait à ce titre un instrument essentiel de priorisation des investissements publics.

"Les crises, les bouleversements et la maladie ne surgissent pas par hasard. Ils nous servent d’indicateurs pour rectifier une trajectoire, explorer de nouvelles orientations, expérimenter un autre chemin de vie". C’est en ces termes que le psychanalyste Carl Jung proposait une clé de lecture pour transformer les épreuves de la vie en expériences positives. Un postulat qui peut être transposé plus largement aux crises sanitaire, environnementale et économique actuelles. Ces crises peuvent nous permettre de transformer notre appareil industriel, de l’adapter, d’anticiper. A nous de saisir cette opportunité historique.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte