Industrie en transition

Quand l’industrie passe au vert, durablement…

Le blog de Julien Fosse

[Covid-19] Penser l’après-crise, dès maintenant

Publié le

[Covid-19] Penser l’après-crise, dès maintenant
© Gilles Douaire (CC BY-SA 2.0)

Notre planète traverse une crise sanitaire historique, qui paralyse la population mondiale, désormais largement confinée. Une paralysie dont on ne peut qu’entr’apercevoir à ce stade les conséquences sociales, environnementales, économiques, géopolitiques, immédiates ou de plus long terme. Parmi les déterminants de cette crise, notre modèle de développement. Centré sur la consommation et les échanges internationaux de biens et de personnes, générateur d’atteintes irréversibles au climat et à la biodiversité favorisant l’émergence de nouveaux risques sanitaires, il apparaît aujourd’hui plus que fragile. Un modèle à bout de souffle, qui sera encore plus affaibli demain, du fait d’aléas climatiques de plus en plus en plus fréquents et intenses. Un modèle dont il apparaît indispensable de diagnostiquer les failles, pour le dépasser, le réinventer. L’après-crise se pense en effet dès aujourd’hui…

L’exigence d’une relance centrée sur la transition écologique et solidaire

Face à la crise sanitaire, et en particulier à l’arrêt de l’économie imposé par le confinement, les gouvernements ont privilégié pour l’instant des mesures non ciblées de soutien aux entreprises, en particulier en termes de trésorerie et d’activité partielle. Lorsque le confinement sera levé, un plan de sortie de crise sera nécessaire. Il devra impérativement intégrer les préoccupations environnementales. Ce sera aussi l’occasion de questionner la cohérence de nos politiques d’investissement et d’innovation au regard des grands défis environnementaux actuels, notamment le réchauffement de la planète et l’érosion massive de la biodiversité. Autant d’éléments qui plaident pour une relance résolument tournée vers la décarbonation de notre économie, les énergies vertes, les mobilités douces, l’essor de filières agroalimentaires fondées sur l’agroécologie et l’alimentation durable, la relocalisation des productions industrielles stratégiques.

Repenser la mondialisation

Car la pandémie actuelle souligne la fragilité de nos systèmes économiques et financiers, de plus en plus complexes et interdépendants. Les problèmes d’approvisionnement apparus avec cette crise nous forcent à nous interroger sur notre dépendance stratégique à l’égard du reste du monde, au-delà des produits pharmaceutiques et des dispositifs médicaux, et mettent en exergue les fragilités du modèle mondialisé actuel. Sans occulter les élans de solidarité internationale, il est possible qu’on assiste dans les prochaines années à une "démondialisation", dont une composante majeure, les échanges de marchandises, a déjà quasiment stoppé sa progression. Ce processus devra nous conduire à reconsidérer la nature comme étant l’un des déterminants de l’économie.

Mettre fin à la destruction des écosystèmes

En effet, l’émergence de maladies infectieuses peut être liée à la pression qu’exercent les humains sur les écosystèmes, notamment lorsque des forêts sont détruites pour l’agriculture, que des animaux sauvages sont braconnés ou mis en contact avec des animaux d’élevage, regroupés en grand nombre. Les évolutions des modes de vie, dont les modes alimentaires, et des modes de production agricole, y compris sous l’effet du changement climatique, bouleversent les équilibres naturels et augmentent les risques de transmission de pathogènes. Dans un monde où l’on voyage de plus en plus, et souvent très loin, ces transmissions peuvent créer des pandémies mondiales. C’est ce qui s’est passé pour le Covid 19 et appelle à repenser l’ensemble de nos productions à l’aune des impacts globaux sur l’environnement, y compris à l’autre bout de la planète.

Ces pistes de réflexion devront faire l’objet de diagnostics partagés, permettant de recueillir et faire vivre les propositions d’acteurs de tous horizons. C’est le sens de la consultation publique ouverte par France stratégie, jusqu’à la fin mai. Une consultation qui pourrait permettre d’esquisser les voies d’une relance soutenable. Reste à chacun le soin de s’en emparer.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte