Industrie en transition

Quand l’industrie passe au vert, durablement…

Le blog de Julien Fosse

Climat et biodiversité, au cœur de la relance

Publié le

Climat et biodiversité, au cœur de la relance
© Valorem

"Une seule espèce est responsable de la pandémie de Covid-19 : la nôtre." C’est par ces mots, particulièrement forts, que débute le communiqué des co-présidents de l’Intergovernmental science-policy platform on biodiversity and ecosystem services (IPBES), l’équivalent du Giec pour la biodiversité, du 27 avril dernier. Un appel pour faire de la préservation de la biodiversité et de la lutte contre le dérèglement climatique les déterminants premiers de la sortie de crise.

Un appel de plus, tant les messages des scientifiques en faveur d’un plan de relance centré sur la transition écologique se multiplient. Et tant l’urgence environnementale est prégnante. La relance constitue en effet un rendez-vous que nous n’avons collectivement pas le droit de manquer…

Protéger la nature pour éviter les pandémies

Afin de ne pas recréer les conditions d’émergence du coronavirus, l’IPBES propose de réserver les plans de relance aux activités durables et respectueuses de la nature, ce qui implique de ne pas assouplir les normes environnementales et de ne pas soutenir des activités telles que l'agriculture intensive, le transport aérien et les secteurs de l'énergie dépendant des combustibles fossiles. Cela implique bien évidemment d'offrir des alternatives viables et durables aux activités économiques à fort impact sur la biodiversité.

Les auteurs de l’appel proposent également d’adopter une approche "un monde, une santé" (One Health) à tous les niveaux de prise de décision, du mondial au local, en se focalisant sur les interactions entre la santé des personnes, des animaux, des plantes et de l’environnement. En application directe de ce concept, les experts de l’IPBES soulignent la nécessité de mobiliser des financements internationaux pour renforcer les capacités en matière de santé et d’épidémiosurveillance dans des foyers émergents de maladies, en partenariat avec les peuples autochtones et les communautés locales. Car comme l’indiquent les auteurs de cet appel, il ne s’agit pas d’agir ici uniquement par altruisme, mais bien d’investir sur le long terme, dans l’intérêt de tous pour prévenir de futures pandémies.*

Une relance verte pour préserver le climat

Dans le même temps, le Haut conseil pour le climat (HCC) a conduit une analyse convergente en faveur d’un plan de relance intégrant l’urgence climatique . Ainsi, le HCC recommande de fonder explicitement le soutien à la reprise économique sur la diminution des émissions de gaz à effet de serre et l’adaptation aux changements inéluctables du climat, en cours et futurs. Cette relance doit être verte, et non pas grise, et ne surtout pas verrouiller des trajectoires carbonées. Les synergies entre climat, environnement et santé doivent être renforcées, ce qui implique une lutte accrue contre les pollutions, contre la déforestation importée, en faveur de l’amélioration des régimes alimentaires et de l’évolution des modes de transport.

Le HCC recommande également de valoriser pleinement les propositions de la Convention citoyenne pour le climat et d’inclure les mesures de sortie de crise dans la feuille de route climat de chaque ministre. Enfin, cette instance autonome recommande d’évaluer les mesures de relance au plus haut niveau, c’est-à-dire par le Conseil de défense écologique, en cohérence avec ses recommandations antérieures pour une gouvernance efficace et transparente.

L’ensemble de ces avis scientifiques prône un changement profond de paradigme et la transformation de notre société. Il s’agit de repenser de manière systémique nos technologies, nos économies, nos valeurs communes, et de promouvoir des responsabilités sociales et environnementales dans tous les secteurs. La relance devra absolument intégrer les déterminants profonds de la crise actuelle, ce qui doit nous orienter vers des transformations profondes de notre appareil productif, qui intègrent les enjeux climatiques et de préservation de la nature. Serons-nous, collectivement, à la hauteur du défi ?

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte