Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Industrie en transition

Quand l’industrie passe au vert, durablement…

Le blog de Julien Fosse

Changement climatique, un coup de chaud qui coûte cher

Publié le

Changement climatique, un coup de chaud qui coûte cher
Une infographie présentant la hausse des températures, année par année et pays par pays.
© Antti Lipponen

Les experts mandatés par le Congrès américain sont formels : le changement climatique dégrade l’économie mondiale en général, celle des Etats-Unis en particulier. Le deuxième volume du Fourth National Climate Assessment (NCA4) rédigé par plus de 300 experts américains et rendu public le 23 novembre conforte ainsi les données des précédents rapports remis au Congrès. Et bien évidemment, les conclusions du Giec. Un comble pour un pays dirigé par un président expressément climatosceptique…

Des données scientifiques qui s’accumulent

Ce rapport rejoint la longue pile de publications scientifiques démontrant les impacts de notre civilisation sur le climat et, en retour, les conséquences de l’évolution du climat sur nos vies. Le 19 novembre, c’est une équipe internationale de chercheurs dirigée par Camilo Mora, de l’Université de Hawaï-Honolulu, qui a publié dans Nature Climate Change* une synthèse des dégâts d’ores et déjà causés par le changement climatique, ainsi que la projection de ces événements passés à horizon 2100. Les résultats sont édifiants : ils ont recensé 3280 publications scientifiques décrivant les effets d’épisodes climatiques sur l’humanité depuis 1980. Sur cette base, ils ont identifié 467 types d’interactions différentes entre notre vie quotidienne et le climat, qu’elles relèvent de santé, d’alimentation, d’accès à l’eau, de sécurité, d’infrastructures ou d’économie.

Le développement d’agents pathogènes lié au réchauffement planétaire, les conséquences sanitaires de canicules sur les populations les plus fragiles, l’augmentation des épisodes de sécheresse et de famines font partie des risques aujourd’hui bien connus. Mais ces impacts climatiques concernent également des enjeux moins évidents, notamment ceux de l’énergie, de l’industrie ou du commerce. Les épisodes caniculaires affectent en effet les réseaux de distribution électrique et limitent les capacités de production, nécessitant des dispositifs de refroidissement. Les feux, les tornades et les inondations induites par le changement climatique détruisent également les infrastructures de transport indispensables aux échanges internationaux.

Un impact économique monstrueux, qui va s’accentuer

L’économie mondiale est donc d’ores et déjà affectée par le climat et les coûts observés donnent le tournis : 1,8 milliard de dollars de perte pour l’agriculture californienne lors de l’épisode de sécheresse de 2015 ; 9,1 milliards d’euros de dégâts en Allemagne lors de la crue de l’Elbe de 2002 ; 4,1 milliards de dollars de destructions causées par les incendies en Indonésie en 1997… Autant de coûts directs auxquels s’ajoutent les pertes de productivité au travail, le prix des assurances qui s’envole, la dégradation des paysages qui réduit le tourisme. Sans oublier les conflits armés, causés par les pénuries en eau ou en aliments…

Le problème, c’est que nous faisons face à un processus qui s’aggrave et s’accélère. Les projections réalisées par l’équipe de Camilo Mora montrent qu’en 2100 la moitié de l’humanité sera exposée à des événements météorologiques extrêmes si rien n’est fait aujourd’hui pour réduire nos émissions de gaz à effet de serre.

Lutter contre le changement climatique n’est donc pas une option, mais une obligation qui s’impose à nous, de manière urgente. Si nous faisons le pari de l’inaction, la théorie de l’effondrement portée par certains "collapsologues" pourrait bien survenir. La conjonction de crises environnementales, économiques et sociales, intimement imbriquées, pourrait alors signer la fin de notre modèle de développement. A moins d’un sursaut collectif ?

 

* Mora C. et al. (2018) - Broad threat to humanity from cumulative climate hazards intensified by greenhouse gas emissions, Nature Climate Change.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle