Industrie en transition

Quand l’industrie passe au vert, durablement…

Le blog de Julien Fosse

[Bois et biomatériaux] Demain, des maisons plus vertes

Publié le

[Bois et biomatériaux] Demain, des maisons plus vertes
© D.R.

Le secteur de la construction représente un peu plus de 6 % des émissions de gaz à effet de serre à l’échelle mondiale. Un chiffre proche de la part du secteur dans l’emploi des Français en 2016 selon l’Insee. Autant dire que la transition vers des modes de construction plus durables revêt une dimension stratégique, tant d’un point de vue socio-économique qu’environnemental. Une transition qui implique de développer et d’utiliser des biomatériaux, notamment issus du bois, à faible empreinte environnementale, pour construire des bâtiments plus verts mais également rénover le bâti ancien. Reste à savoir si les bioressources seront disponibles en quantité suffisante et si les filières concernées auront anticipé le défi…

Une demande accrue en bois de construction

Dans deux travaux de prospective récents, l'Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) a évalué les quantités et types de matériaux nécessaires pour la construction neuve et la rénovation thermique des bâtiments à échéance 2050, à partir d’une modélisation fine de la construction neuve actuelle, à vocation résidentielle ou tertiaire. Ainsi, en 2015, le secteur du bâtiment neuf a consommé environ 50 millions de tonnes de matériaux, dont environ 43 millions de tonnes pour le secteur du logement et 8 millions de tonnes pour le secteur tertiaire (commerces de grande distribution, hôtels, enseignement, bureaux). Sur la base de ce diagnostic, un modèle a permis d’établir un scénario tendanciel, prolongeant les proportions actuelles des différents matériaux à horizon 2050, et un scénario alternatif fondé sur un recours accru aux matériaux biosourcés, notamment issus du bois.

Des scénarios qui soulignent une croissance de la construction jusqu’en 2035, puis une réduction liée aux perspectives de tassement démographique. Au total, la consommation annuelle de matière dans le secteur du logement devrait globalement baisser d’ici à 2050 du fait d’un ralentissement prévu de la construction de logements neufs. Les quantités consommées de bois seraient en faible croissance entre 2015 et 2035 (+ 7 %), puis atteindraient en 2050 un niveau inférieur aux quantités consommées en 2015 (- 18 %). Cependant, dans le scénario alternatif, la demande en bois et matériaux biosourcés en 2050 serait supérieure de 17 % à la situation observée avec le scénario tendanciel. Une bonne nouvelle pour la filière cellulose…

Une rénovation thermique qui dopera la filière biomatériaux

Dans le domaine de la rénovation thermique des bâtiments, l’Ademe a également conduit un travail de prospective visant à évaluer les besoins en biomatériaux afin que l'ensemble du parc de logements français atteigne le niveau BBC (Bâtiments Basse Consommation) d'ici à 2050. Cette étude estime également les volumes de déchets générés. En fonction des options de rénovation retenues, la consommation totale de produits isolants biosourcés varierait de 2,4 à 7 millions de tonnes et celle du bois de 1,5 à 3,5 millions de tonnes sur la période 2015-2050. En croisant les deux analyses, l'Ademe précise que la construction neuve consommerait 40 fois plus de matériaux que la rénovation. Autant d’arguments supplémentaires en faveur de la rénovation…

Pour atteindre l’objectif de neutralité carbone prévu par l’accord de Paris, l’avenir de la construction passera donc par des maisons rénovées à l’aide de biomatériaux et des constructions neuves en bois. Autant de débouchés pour lesquels les filières de production devront s’adapter pour être au rendez-vous de l’exigence climatique et répondre au mieux aux attentes des consommateurs. Un enjeu stratégique à préparer dès aujourd’hui.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte