Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Entreprise et IA

Le blog de Florian Douetteau

Au bonheur des data scientists

Publié le

Au bonheur des data scientists

De nos jours, les employeurs sont prêts à investir des sommes considérables pour le confort de leurs collaborateurs… et encore davantage pour leurs data scientists.  Surtout lorsqu’ils réalisent que ces ressources si difficilement recrutées quittent leur emploi si facilement. Ces dernières années, on a vu des entreprises engager des investissements importants, parfois fantaisistes pour les fidéliser, sans jamais y arriver vraiment. Qu’est-ce qui fait rester un data scientist ? 

Les data scientists sont curieux de nature et ont choisi ce domaine afin de faire la différence et de laisser leur empreinte. S’ils se contentent de s’amuser uniquement avec des projets data au stade lab sans jamais être témoins de leurs impacts réels, autant vous dire qu’ils ne seront pas longtemps satisfaits de leur travail.

Cependant, nombreuses sont les entreprises qui hésitent à réaliser des investissements favorables à la productivité de leur équipe data car elles en sous-estiment le ROI lié.

Arrêtons nous sur cette question d’investissement et étudions certains des avantages (et pas des moindres) dont diverses entreprises, notamment celles attirant les meilleurs talents du secteur, disposent :

  •      De repas gratuits : en partant sur la base qu’une année compte 200 jours de travail (soit un chiffre plutôt bas, même pour les pays n’offrant que peu de jours de congés) et que les repas d’une journée représentent 10€, cela revient à 2 000€  par an et par personne. 
  •      De bureaux idéalement situés : les bureaux coûtent en moyenne 8 000€  par collaborateur et par an (chiffre variant de manière significative d’un pays à l’autre). Rajoutez 50% à cela un emplacement idéal, des bureaux et un quartier attrayants, cela vous fait 4 000€ de plus par collaborateur et par an.
  •      De chaise sophistiquée/d’un aménagement ergonomique : ajoutez au moins 2 000€ par collaborateur pour leur fournir ce type de dispositif (dont la durée de vie est d’environ cinq ans).

Et pourtant, ce talent quitte tout de même l’entreprise (malgré un investissement estimé entre  6 000 à 8 000€ par collaborateur et par an). Quel type d’investissements serait plus efficace ? Et, surtout, comment votre entreprise peut-elle investir judicieusement ?
Tentons maintenant une incursion dans l’esprit d’un data scientist. Pour être tout à fait honnête, cela fait un moment que je ne suis plus data scientist (d’ailleurs, à l’époque, ce n’est pas le titre que l’on nous donnait), mais je pense pouvoir tout de même me retrouver suffisamment dans ce poste pour vous apporter quelques éclairages :

Les data scientists sont stimulés par le savoir, notamment l’apprentissage d’une nouvelle langue ou technique, il faudrait donc investir dans des cours/ateliers, séminaires et formations. Disposez-vous de votre propre académie de formation à la Data Science au sein de votre entreprise ? Si ce n’est pas le cas, pourquoi pas ?

Les data scientists sont stimulés par l’efficacité, en d’autres termes, ils n’aiment pas faire deux fois la même chose et souhaitent forcément l’éviter. Que pouvez-vous donc mettre en place pour leur épargner les tâches répétitives ? Investir dans un référentiel d’outils, de méthodologies, de disciplines et de connaissances.

Les data scientists sont stimulés par la concentration. Il est important pour eux de travailler sans être interrompus et d’approfondir divers sujets. Si votre équipe de data scientists ne font en réalité qu’office d’interface avec les datas, ils seront rapidement frustrés de ne pas avancer dans leur travail.

Selon moi, tout investissement réalisé à l’égard de la productivité de votre équipe data, tels que les outils facilitant la collaboration (notamment ceux effectuant l'essentiel du travail de préparation des données, simplifiant la tâche des data scientists), est la meilleure stratégie pour garantir la fidélité de votre équipe.

Ces outils ont un impact à l’échelle de l’entreprise mais aussi au niveau RH. En effet, celles qui souhaitent prendre une longueur d’avance et fidéliser leurs meilleurs talents prendront le temps, en cette fin 2018, de calculer le ROI de la productivité de leur équipe data. Cela étant dit, si vous souhaitez réellement encourager vos meilleurs data scientists à rester, nul besoin de choisir entre les repas gratuits et les bons outils. Pourquoi ne pas offrir les deux ?

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle