Beiersdorf – page 2

Beiersdorf met en vente son usine française

« Un problème structurel de surcapacité industrielle et logistique, pesant de façon croissante sur la compétitivité de ses coûts ». Telle est l'explication donnée ce matin par la direction de Beirsdorf France pour expliquer le projet de cession de sa filiale française. S. Andreau

05/09/2006 - 16h16 |

L'allemand Beiersdorf à Hambourg

Mise en service d'un nouveau centre de R & D, où sont employés quelque 650 scientifiques du monde entier, au siège social du groupe, producteur de la marque Nivea. 38 millions d'euros (2004).

06/10/2004 - 23h00 |

BEIERSDORF FRANCE RENÉ VAN DUIJNHOVEN

42 ans, prendra la présidence de la filiale France le 1er juillet. Diplômé en économie internationale à l'Université de Fribourg, il était directeur marketing au sein de la même société.

23/06/2004 - 23h00 |

Chine Tesa (Beiersdorf, Allemagne)

Centre de développement et usine de produits pour l'électronique et l'automobile à proximité de Shanghai, pour cette branche du groupe de parapharmacie (produits Nivea), spécialisée dans les rubans adhésifs et plastiques pour l'automobile (696 millions d'euros de chiffre d'affaires 2003). 20...

26/05/2004 - 23h00 |

Tchibo prend la majorité de Beiersdorf

Le holding allemand Tchibo (café torréfié) a décidé de porter sa participation dans le groupe de cosmétique Beiersdorf (Nivea) de 49,9 à 50,4 % en exerçant son option d'achat de 0,5 %. Ces actions étaient détenues par la famille fondatrice Claussen, qui possède 10 % du capital de Beiersdorf et qui...

17/12/2003 - 17h06 |

Nouvelle interrogation sur le dossier Beiersdorf

Alors même qu'Allianz vient d'accepter l'offre faite par le consortium emmené par Tchibo pour reprendre les 40 % qu'il détient dans Beiersdorf, la COB allemande (BaFin) soulève déjà une nouvelle interrogation. La législation boursière outre-Rhin oblige en effet un investisseur à lancer une OPA en...

27/10/2003 - 12h40 |

L'issue se précise pour Beiersdorf

Tchibo revient en force en tant que potentiel acquéreur de Nivea. Il pourrait faire une offre d'ici à décembre. Dans le feuilleton pour le contrôle des 43,6 % qu'Allianz détient dans le groupe allemand Beiersdorf (marques Nivea et Tesa), Tchibo reprend l'avantage. Ce holding familial, propriétaire...

15/10/2003 - 23h00 |

Suite du feuilleton Beiersdorf

Tchibo, actuellement actionnaire du groupe allemand à la célèbre boîte bleue à hauteur de 30,1 %, prend l'avantage par rapport aux autres acquéreurs potentiels. Le holding familial devrait en effet lancer une offre sur les 43,6 % que détient l'assureur Allianz dans le capital du propriétaire de...

13/10/2003 - 11h13 |

General Electric, Beiersdorf, Nokia... Toute l'actualité du 13/10/03

General Electric se recentre sur les secteurs en croissance. La Tribune et Les Echos reviennent sur la prise de contrôle d'Amersham, leader mondial des produits pour l'imagerie médicale. Par cette acquisition à 8 milliards d'euros, le conglomérat américain montre sa volonté de renforcer les...

13/10/2003 - 08h56 |

Beiersdorf intéresse de nouveau Tchibo

Tchibo, qui possède 30,4 % de Beiersdorf, n'était jusque-là pas intéressé par les 44% que détient l'assureur allemand Allianz dans ce même groupe. Les désaccords familiaux, à l'origine du blocage, seraient réglés entre les frères et soeurs Herz, propriétaires de Tchibo. Cette holding pourrait du...

25/06/2003 - 23h00 |

Tchibo, de nouveau intéressé par Beiersdorf

Tchibo, qui possède déjà plus de 30 % du capital de Beiersdorf, n'était jusque-là pas intéressé pour reprendre les 44 % que détient l'assureur allemand Allianz dans le groupe à la célèbre marque Nivea. Les désaccords familiaux, à l'origine du blocage, seraient aujourd'hui réglés entre les frères et...

25/06/2003 - 15h34 |

Beiersdorf, toujours et encore des rumeurs

Le dossier Nivea revient encore une fois sur le tapis. Cette fois, c'est Procter & Gamble qui, selon le magazine Focus Money, aurait déposé une offre de 5,5 milliards d'euros pour racheter les 43,6% que l'assureur allemand Allianz détient dans le groupe de cosmétiques. L'américain se refuse à...

18/12/2002 - 12h07 |

L'Oréal, Siemens, Napster... Toute l'actualité du 21/05/02

Quand les métaux non-ferreux valent de l'or. Une gigantesque escroquerie secoue le marché des métaux : des courtiers en métaux non-ferreux ont obtenu entre 600 millions et un milliard de dollars en prêts pour financer des transactions.. qui n'ont jamais eu lieu. Les justices américaines et...

21/05/2002 - 08h34 |

Consulter les archives de la rubrique Beiersdorf

 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte