Zurich Insurance n'envisage pas de grande fusion

ZURICH/LONDRES (Reuters) - Zurich Insurance a déclaré mercredi ne pas envisager de fusion de grande ampleur malgré les rumeurs impliquant le groupe suisse dans une éventuelle accélération du mouvement de consolidation dans le secteur de l'assurance.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Zurich Insurance n'envisage pas de grande fusion
Zurich Insurance a déclaré mercredi ne pas envisager de fusion de grande ampleur malgré les rumeurs impliquant le groupe suisse dans une éventuelle accélération du mouvement de consolidation dans le secteur de l'assurance. /Photo d'archives/REUTERS/Arnd Wiegmann

Le cours de Bourse de l'assureur suisse a fluctué ces dernières semaines au gré des spéculations sur une possible offre d'Allianz. Le président du directoire de l'assureur allemand, Oliver Bäte, a dit cette semaine au Financial Times être ouvert à une fusion entre égaux.

La récente acquisition par le français Axa de XL Group pour 15,3 milliards de dollars (12,9 milliards d'euros) a aussi alimenté les discussions sur une consolidation dans le secteur de l'assurance, qui a subi en 2017 des pertes records dues aux catastrophes naturelles.

"Notre raison d'être n'est pas de faire du M&A", a dit le directeur financier de Zurich Insurance, George Quinn, lors d'une conférence téléphonique avec des analystes.

Il a ajouté que l'attention du cinquième assureur européen allait davantage vers de plus petites opérations.

"Nous ne croyons pas dans cette approche du M&A fondée sur la taille et le multi-marché, cela détourne énormément de l'activité. Il est assez rare que dans ce monde, deux plus deux égale quatre ou plus que quatre", a-t-il dit.

George Quinn s'exprimait après la publication des résultats trimestriels de l'assureur suisse, marqués par une hausse plus forte que prévu des primes de l'assurance dommages.

L'action Zurich Insurance progressait de 0,16% à 13h28 GMT, une performance à peine meilleure que celle de l'indice européen du secteur de l'assurance (-0,08%).

(Carolyn Cohn et Michael Shields; Bertrand Boucey pour le service français)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS