Zuckerberg vend pour 2,3 milliards de dollars d'actions Facebook

NEW YORK (Reuters) - Mark Zuckerberg, fondateur et directeur général du réseau social Facebook, s'apprête à vendre 41,4 millions d'actions représentant 2,3 milliards de dollars dans le cadre d'un placement de 70 millions d'actions ordinaires de catégorie A.

Partager

L'action du réseau communautaire perd 0,84% à 55,12 dollars au Nasdaq vers 14h50 après avoir ouvert sur une perte de 2%.

La cession ramènera les droits de vote de Mark Zuckerberg de 58,8% à 56,1%, précise Facebook dans un avis publié jeudi.

La société s'attend à ce que Mark Zuckerberg utilise l'essentiel des recettes pour payer des impôts liés à l'exercice d'options d'achat de 60 millions d'actions de catégorie B.

Chaque action de catégorie A donne droit à un vote, tandis que les actions de catégorie B donnent droit à 10 votes et sont convertibles à tout moment en actions de catégorie A.

Marc Andreessen, membre du conseil d'administration de Facebook, va vendre de son côté 1,65 million d'actions de catégorie A tandis que Facebook en vendra 27 millions.

Sruthi Ramakrishnan, Wilfrid Exbrayat et Juliette Rouillon pour le service français, édité par Nicolas Delame

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS