ZTE et Ericsson règlent leur conflit sur les brevets

Les deux équipementiers télécoms suédois et chinois étaient en guerre depuis le printemps dernier. Une page désormais tournée depuis l’accord à l’amiable conclu entre eux ce 20 janvier.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

ZTE et Ericsson règlent leur conflit sur les brevets

Les deux groupes ont accepté d’abandonner toute poursuite judiciaire concernant les licences croisées et ont signé un accord général.

Ericsson souligne qu’il va ajouter le groupe ZTE aux différents accords de brevets signés avec différents vendeurs dans le monde. Au total, le groupe suédois dispose de plus de 27 000 brevets et dit détenir 11% du marché mondial des services telecoms.

Cette annonce fait suite au dépôt de trois plaintes contre ZTE au Royaume-Uni, en Italie et en Allemagne pour violation de plusieurs de ses brevets portant sur des téléphones portables et des infrastructures.

Le groupe chinois avait alors à son tour déposé une plainte contre une juridiction chinoise pour violation de droits de propriété intellectuelle sur une série de produits dont les cœurs de réseaux et les infrastructures GSM et 4G.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS