Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Zoom sur six secteurs

,

Publié le

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Zoom sur six secteurs



Variation en pourcentage des actions du mardi 26 juin au lundi 2 juillet inclus

CHIMIE

Le secteur n'est pas épargné par les révisions à la baisse des résultats. Le groupe de chimie de spécialités Rhodia vient d'annoncer une érosion de sa marge opérationnelle pour le second semestre. Une annonce attendue par le marché, qui n'a pas sanctionné un titre déjà à la baisse et qui reprend 5,2 %.

AUTOMOBILE

Le boum de 20 % des immatriculations en juin a dopé le cours des constructeurs français : surtout Renault qui a bondi de 4,78 % le 2 juillet et dont l'action est en hausse de 1,26 % sur un mois. Peugeot fait un peu moins bien avec une hausse de 0,65 %. Le cours de dernier est en recul de 1,24 % sur les trente derniers jours.

TÉLÉCOMMUNICATIONS

Philips fait partie des équipementiers qui renoncent à la fabrication directe de terminaux mobiles, au profit d'un joint-venture. Cette annonce, attendue depuis le début de l'année, a fait remonter de 4 % le cours. Philips aurait pourtant investi plus de 1,5 milliard d'euros dans l'activité à laquelle il renonce...

AGROALIMENTAIRE

Les Fromageries Bel devraient pâtir d'une mauvaise conjoncture en 2001. Le marché du fromage est en recul, et seuls les résultats obtenus à l'export compensent la baisse des ventes. Le groupe devrait donc renforcer son développement international et poursuivre sa réorganisation en France. Son cours reste stable à 0,4 %.

INFORMATIQUE

L'avertissement sur résultat tardif de Cap Gemini (- 23 %) a fait perdre au titre un quart de sa valeur en une journée. La capitalisation du groupe a été divisée par deux depuis le début de l'année. L'avertissement portait sur une croissance annuelle revue à la baisse. Elle sera de 7 %, contre 13 % prévus initialement.

ELECTRONIQUE

Le projet d'externaliser les activités manufacturières à faible valeur ajoutée qu'a dévoilé Alcatel en milieu de semaine dernière accélère la restructuration du groupe. Le cours de l'équipementier, qui enregistre une baisse de plus de 58 % depuis le début de l'année, regagne 3,8 %.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle