Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Zoom sur six secteurs

Publié le

Les entreprises citées

Zoom sur six secteurs



Variation en pourcentage des actions du mardi 19 au lundi 25 juin inclus

AUTOMOBILE

Les ventes européennes de Renault, en repli de 7,1 % sur les cinq premiers mois de l'année, entraînent une baisse de ses parts de marché, qui s'établissent à 10,3 %. L'inquiétude des investisseurs reste modérée, d'autant que le niveau du cours est bas et offre de belles perspectives. C'est ce qui explique sa remontée de 5,58 %.

MATÉRIEL ÉLECTRIQUE

La sortie en douceur d'Alcatel et de Marconi du capital d'Alstom (+ 4 %) devrait confirmer la hausse du cours. Le départ annoncé des actionnaires de référence a soutenu la valeur, qui a battu un premier record, le 6 juin, à 36 euros. Ce sentiment positif est renforcé par une commande de la SNCF de 137 millions d'euros.

AGROALIMENTAIRE

La société nantaise de surgelés Tipiak poursuit son redressement financier. Il se traduit par un rebond du titre de 21,8 % . Le groupe estime à 20 % la croissance de ses ventes cette année, avec, en tête, le secteur traiteur-pâtisserie, qui compense la hausse limitée de la division plats cuisinés surgelés.

PHARMACIE

Merck, troisième groupe pharmaceutique mondial, vient d'émettre un avertissement sur ses résultats annuels pour cause de dollar fort et de ventes moins bonnes que prévu. Cette annonce a fait chuter le cours de 9 %, alors que le titre enregistre une baisse de plus de 28 % depuis janvier.

SERVICES

Entrée timide de JCDecaux sur le premier marché de Paris. Le troisième groupe mondial d'affichage a dû revoir à la baisse son prix d'introduction, qui a subi une décote de 20 %. Le cours a malgré tout cédé 1,21 % lors de sa première cotation, et il est resté dans le rouge au deuxième jour de cotation, à - 0,3 %.

NOUVELLES TECHNOLOGIES

Déception autour de Guillemot Corporation, dont le cours perd près de 1 %. Le fabricant de matériel informatique et de consoles de jeux a connu un premier semestre aussi difficile que le secteur des éditeurs de jeux. Le groupe attend le redémarrage des jeux interactifs et vise la troisième place mondiale du secteur.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle