Zone euro : plus forte chute de la production industrielle depuis 20 ans

La crise industrielle se confirme avec un effondrement de 12% de la produciton en décembre sur un an. Biens intermédiaires et biens d'investissements sont les principales victimes du ralentissement mondial.

Partager

Zone euro : plus forte chute de la production industrielle depuis 20 ans
Encore un chiffre néfaste pour la croissance européenne qui sera dévoilée demain. La production industrielle a enregistré une baisse record en décembre, à - 2,6% après -2,2% en novembre (révisé en baisse), selon les chiffres publiés aujourd'hui par Eurostat. C'est son plus fort recul depuis 20 ans. Et en rythme annuel, l'effondrement se confirme, à -12%, un record également depuis la création de l'Union monétaire. Sur l'ensemble du quatrième trimestre, la production industrielle a reculé de 5,1% par rapport au trimestre précédent dans la zone euro, une baisse là aussi record, soulignent les économistes.

C'est aussi depuis septembre, le quatrième mois de baisse. A l'exception de la production dans l'énergie, tous les postes reculent. La plus emblématique chute reste celle de la production dans les biens intermédiaires (-5,7% sur un mois et -20,3% sur un an), reflet des difficultés dans le secteur de l'automobile qui lui est fortement lié. Les nombreux arrêts de production décidés par les constructeurs automobiles européens pendant la période de Noël pour tenter d'écouler les stocks ont fortment contribué à la chute de la production industrielle en décembre.

Crise du crédit, demande molle

Dans les biens d'investissements, la production cède 2,5% sur un mois et 11,7% sur un an, "signe que les entreprises ont fortement diminué leurs investissements en raison de la crise du crédit", explique Clemente de Lucia, de BNP Paribas dans sa note de conjoncture. Alors que dans les biens de consommation durables (-2,8% et -14,5% sur un an) et non durables (-0,9% et -3,9% sur un an), la baisse est la marque "d'une demande domestique molle".

Les principales économies européennes sont touchées par le recul, comme l'Allemagne, fortement exportatrice de son industrie (-12,4% sur un an), l'Espagne (-19,6%), la France (-10,7%) ou l'Italie (-14,3%). Pour les prochains mois, les économistes sont peu optimistes. La plupart des économies sont en récession ou en phase de l'être.

Carmela Riposa


Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 26 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS