Zone euro: la reprise plombée par la Grèce

Alors que la crise grecque s’est abattue sur la zone euro, comment s’en sort cette région géographique en ce moment ? Cours de l’euro, chômage et inflation : analyse.

Partager

Zone euro: la reprise plombée par la Grèce

Les cambistes semblent légèrement rassurés par la perspective de l’adoption du plan d’aide à la Grèce. Même si la crainte d’une propagation de la crise au reste de la zone euro était latente, l’euro a reconfirmé son redressement ce matin, repassant au dessus de la barre de 1,33 dollar.

L’euro fluctue au rythme de la crise grecque. Les marchés rassurés se stabilisent. Ce vendredi matin, il valait 1,331 dollar contre 1,3229 jeudi soir. Au plus fort de la crise, la monnaie unique avait touché mercredi 1,3115 dollar pour un euro, son niveau le plus bas depuis fin avril 2009.

Inflation

Par ailleurs, l’inflation s’est quelque peu accélérée dans la zone euro en avril. L’inflation est établie à 1,5% sur un an après 1,4% en mars, selon une première estimation de l’office européen des statistiques Eurostat. C’est le plus haut niveau d’inflation depuis 2008, tout en respectant l’objectif fixé par la BCE de maintenir l’inflation en dessous de 2%.

Si la croissance des prix à la consommation peut être interprétée comme un signe de la reprise économique en cours, c’est surtout le fait de l’évolution des prix du pétrole. Ainsi dans l’industrie, la hausse des prix des produits s’expliquent majoritairement par le bond du cours du brut.

Chômage

Mais la donnée qui reste le moteur de la reprise reste bien sûr l’emploi. Aujourd’hui, la différence entre la France et l’Allemagne se situe à ce niveau là. En France, la demande intérieure ne redémarre pas à cause d’un moral plombé par les perspectives de chômage.

Le taux de chômage dans la zone euro est resté stable, mais à un niveau historiquement haut. Cela faisait onze ans que le taux de 10% de chômeurs n’avait été observé. En avril, 100 000 personnes de plus sont à la recherche d’un emploi, par rapport à mars. Leur nombre devrait continuer d’augmenter, rappelant à la zone euro que la crise n’est pas tout à fait derrière nous.

Morgane Remy

%%HORSTEXTE:%%
MORGANE REMY

Partager

NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 26 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS