Zone euro: La faible inflation de mars conforte la BCE

par Jan Strupczewski et Balazs Koranyi
Partager
Zone euro: La faible inflation de mars conforte la BCE
Le tassement inattendu de l'inflation de la zone euro en mars justifie la décision de la Banque centrale européenne (BCE) de surseoir à une hausse des taux. /Photo d'archives/REUTERS/Kacper Pempel

BRUXELLES (Reuters) - Le tassement inattendu de l'inflation de la zone euro en mars justifie la décision de la Banque centrale européenne (BCE) de surseoir à une hausse des taux mais souligne aussi la difficulté de sa tâche dans un contexte de ralentissement économique marqué.

Les prix de détail ont augmenté de 1,4% annuellement en mars, a annoncé Eurostat lundi, alors que le consensus tablait sur une inflation inchangée par rapport à février, à 1,5%, des taux bien éloignés de l'objectif de la BCE qui est une inflation d'un petit peu moins de 2%.

Plus préoccupant encore, hors prix de l'énergie et prix des produits alimentaires non conditionnés, la hausse des prix de détail se limite à 1,0% en mars - la plus faible depuis avril 2018 - contre 1,2% en février.

Cette mesure de l'inflation est celle prise en compte par la BCE lorsqu'elle doit prendre des décisions de politique monétaire. Les marchés attendaient un taux d'inflation inchangé.

Même si les salaires augmentent et que l'emploi est à un niveau record, les prix de détail ne décollent pas, pas plus que l'inflation de base, ce qui ne laisse pas de rendre la banque centrale perplexe et surtout remet en cause son aptitude à maîtriser l'évolution des prix.

"Les données de prix d'aujourd'hui ne vont faire que déprimer un peu plus les anticipations d'inflation du marché", constate Christoph Weil, économiste de Commerzbank. "L'inflation de base restera sans doute bien en deçà de l'objectif de la BCE durant toute l'année".

Pour autant, l'inflation de base pourrait en partie se redresser en avril, estiment des économistes qui imputent le fléchissement de mars à des éléments saisonniers et de ce point de vue, Pâques tombant en avril cette année, des hausses de prix qui se manifestent habituellement durant cette période de vacances devraient intervenir le mois prochain.

Seuls les prix de l'énergie ont augmenté le mois dernier, de 5,3% annuellement après 3,6% en février.

Une mesure encore plus resserrée, qui exclut également les prix des alcools et du tabac et qui est suivie de près par les économistes, donne une inflation encore plus basse, de 0,8% en mars contre 1,0% en février et 0,9% attendu.

Sabine Lautenschläger, membre du directoire de la BCE, observe, dans un entretien au journal De Standard publié lundi, qu'une hausse de l'inflation dans la zone euro prendra du temps car l'incertitude politique freine la croissance.

Eurostat a également annoncé que le taux de chômage de la zone euro était inchangé à 7,8% en février mais aussi que le nombre de chômeurs avait baissé de 12,730 millions contre 12,807 millions en janvier.

(Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Blandine Hénault)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

09 - DEPARTEMENT DE L'ARIEGE

Calibrage de l'accotement végétalisé sur la RD1 A

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS