Zone euro : la confiance économique revient lentement

Les consommateurs et les chefs d'entreprise européens ont repris encore un peu confiance en l'économie en mai. Pour le deuxième mois consécutif de hausse, après le plus bas atteint en mars, selon l'enquête mensuelle ESI de la Commission européenne. Reste

Partager

Le sentiment économique dans la zone euro s'est amélioré plus que prévu, atteignant 69,3 points contre 67,2 points en avril. Les analystes tablaient sur le chiffre de 69 points. En avril, l'indice avait progressé de 2,5 points, après le plus bas enregistré en mars. Dans l'ensemble de l'Union européenne, la hausse est de 2,8 points en mai, à 66,7 points.

L'explication de ces améliorations tient à une importante progression du moral dans le secteur du commerce de détail, qui gagne quatre points dans l'UE et cinq points dans la zone euro. L'indice de confiance dans l'industrie s'élève à -34 points, soit un point d'augmentation par rapport à avril dans la zone euro et deux points dans l'UE. En France, il s'est stabilisé entre avril et mai, à 33 points.

Dans le détail, l'amélioration est perceptible en Italie, qui gagne 5,3 points, ou au Royaume-Uni avec 4,8 points de hausse. En France (+1,5 point) et en Allemagne (+0,9 point), l'augmentation se contient davantage. L'Espagne est victime de la dégradation du sentiment dans le secteur des services et enregistre un indice en baisse de 0,9 point.

« Niveau très bas »
Du côté des seuls industriels, la confiance, relevée dans l'indice BCI, est en hausse, passant de -3,26 points en avril à -3,17 points en mai. Mais le niveau de croissance de la production industrielle reste faible en mai et le moral des consommateurs affiche une baisse de deux points dans l'UE, tout comme le secteur de la construction dans l'UE (-1 point). En zone euro, ces deux indicateurs restent stables.

« L'indicateur reste à un niveau très bas, ce qui suggère que la production industrielle sur un an aura baissé en avril et restera molle en mai », explique la Commission. En effet, l'ensemble des données se situe toujours à un niveau très bas. A l'instar de la France, où l'Insee a pointé une légère amélioration du moral des entreprises et des ménages dans son enquête mensuelle du 27 mai, mais à un niveau bas.

Barbara Leblanc

Partager

NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 mars pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Classe virtuelle - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS