Zone euro: la confiance économique baisse fortement en juillet

L'indice de confiance des chefs d'entreprises et des consommateurs a baissé en juillet dans la zone euro pour le cinquième mois consécutif. Ce qui alimente les craintes d'un ralentissement de la croissance.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Zone euro: la confiance économique baisse fortement en juillet

Publié ce jeudi 28 juillet par la Commission européenne, l'indice de confiance économique,est tombé à 103,2 points, contre 105,4 points en juin. Ce repli de 2,2 points est plus important que prévu. Il résulte d'une baisse de confiance dans tous les secteurs en particulier dans l'industrie et les services, fortement touchés.

Dans le détail, les commandes industrielles ont reculé, les perspectives de production ont été mauvaises et du côté des consommateurs, la morosité a été manifeste, reflétant les inquiétudes sur les perspectives économiques et l'emploi.

Autre source d'inquiétude : le repli a été très important aux Pays-Bas (-2,10 points), en Allemagne (-1,8 point) et en France (-0,5 point), considérés comme les noyaux durs de la zone euro. Ce qui signifie que leur croissance ne permettra pas de soutenir la zone euro dans son ensemble face à un risque de ralentissement économique.

Dans l'ensemble de l'Union européenne, la chute de l'indice de confiance en juillet a été importante également, de 2,2 points, à 102,4 points. Les replis les plus importants ont été constatés en Italie (-4,5 points) et en Espagne (-2,7 points). En revanche, l'indice a avancé de 0,4 point en Pologne.

L'indice du moral des entrepreneurs en zone euro, publié jeudi séparément par Bruxelles, a également baissé pour le cinquième mois de suite, s'établissant à 0,45 point contre 0,95 au mois de juin.

"Ce niveau reste élevé mais le recul régulier enregistré depuis le mois de mars signifie que la zone euro est entrée dans une phase de ralentissement de sa croissance", commente la Commission dans son communiqué. Elle observe que les chefs d'entreprises sont plus pessimistes sur leurs carnets de commandes.

Partager

NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS