Zone euro: L'inflation annuelle ralentit à 1,2% en mai

BRUXELLES (Reuters) - L'inflation a fléchi plus qu'on ne l'anticipait en mai dans la zone euro, suivant une première estimation publiée mardi, et sa mesure la plus étroite a subi une forte décélération en dépit des efforts déployés par la Banque centrale européenne (BCE) pour stimuler les prix.
Partager
Zone euro: L'inflation annuelle ralentit à 1,2% en mai
L'inflation a fléchi plus qu'on ne l'anticipait en mai dans la zone euro, à 1.2%, suivant une première estimation publiée mardi. /Photo d'archives/REUTERS/Ints Kalnins

Eurostat a annoncé que l'inflation annuelle mesurée par l'évolution des prix de détail était de 1,2% en mai, contre 1,7% en avril, alors que les économistes projetaient une décélération moins nette, à un taux de 1,3%.

La BCE vise une inflation un peu inférieure à 2% sur le moyen terme; depuis mars 2016, elle maintient son taux de refinancement à 0% et son taux de dépôt à -0,4% pour doper à la fois le crédit et l'inflation.

La banque centrale tient réunion jeudi et Olli Rehn, le gouverneur de la banque centrale de Finlande, a dit fin mai que celle-ci était prête à "ajuster et utiliser" tous ses instruments de politique monétaire si nécessaire, ajoutant que la perspective d'un relèvement des taux directeurs était à présent plus éloignée dans le temps.

Les données d'Eurostat montrent que la hausse des prix des produits alimentaires non conditionnés a diminué de moitié en mai, par rapport à avril, à 0,4% annuel, tandis que celle des prix de l'énergie a ralenti à 3,8% contre 5,3% en avril.

La mesure étroite de l'inflation retenue par la BCE, qui fait abstraction de ces composants très instables, donne un taux encore plus faible, de 1,0% en mai contre 1,4% en avril.

L'inflation ne parvient donc pas en décoller alors même que la zone euro a enregistré en avril son taux de chômage le plus bas depuis 10 ans, de 7,6% contre 7,7% en mars.

Il faut remonter à août 2008 pour trouver un taux de chômage aussi bas dans la zone euro.

Eurostat précise que 12,529 millions de personnes étaient sans emploi dans la zone euro en avril, soit 64.000 de moins qu'en mars et 1,147 million de moins qu'en avril 2018.

(Piotr Lipinski à Gdynia, Jan Strupczewski à Bruxelles, Blandine Hénault pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

94 - Champigny-sur-Marne

Acquisition de matériels de nettoyage

DATE DE REPONSE 16/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS