Zone euro : chômage en hausse à 7,5% en août

Partager

A l'instar de la France, le marché de l'emploi de la zone euro subit les affres du ralentissement économique. Selon Eurostat, le taux de chômage, en données corrigées des variations saisonnières, s'est accru en août à 7,5% chez les Quinze, après 7,4% en juillet dernier. Alors que dans l'Europe des Vingt-Sept, il est resté stable à 6,9% en août et a baissé par rapport à août 2007 (+7,1%) . Ce taux reste supérieur à celui constaté en août au Japon (+4,2%) et aux Etats-Unis (+6,1%).

14,4% de chômage chez les moins de 25 ans

Ainsi, selon l'Office européen de statistiques, les Quinze recensent 90 000 chômeurs de plus en août 2008 et 272 000 par rapport à août 2007 (+7,4%). Au total, plus de 16,5 millions ont pointé au chômage à la fin de l'été. Les jeunes de moins de 25 ans ont toujours autant de difficultés à trouver un emploi avec un taux de 14,9% en août, tant dans la zone euro que dans l'ensemble de l'Union. Il y a un an, il atteignait respectivement 14,6% et 15,2%.

Par pays, l'Espagne, dont l'économie est fortement secouée par les répercussions de la crise immobilière, accuse le coup avec l'un des taux les plus élevés à +11,3% en août (et +24,6% chez les jeunes de moins de 25 ans). L'Irlande, en récession déclarée, est passée de 5,9% en juillet à 6,2% en août. En France, le chômage est monté à 8,0% contre 7,8% en juillet. Petite décrue en revanche pour l'Allemagne qui baisse à 7,2% après 7,3% en juillet. L'Autriche (+3,3 %), le Danemark (+2,9%) et les Pays-Bas (+2,6%) observent les taux de chômage les plus bas.

Carmela Riposa

Allemagne : le marché de l'emploi reprend des couleurs

Pas de doute, s'il y a une raison d'espérer outre-Rhin malgré le risque de récession, c'est bien sur le terrain de l'emploi. En septembre, le pays comptait 29 000 chômeurs en moins en données corrigées des variations saisonnières, selon les statistiques officielles diffusées lundi 29 septembre. Ils étaient donc 3,177 millions de chômeurs alors qu'il y a trois ans, ils dépassaient la barre des 5 millions. En août, la décrue avait déjà commencé avec 40 000 demandeurs d'emplois en moins. En données brutes, le taux de chômage a chuté à 7,4% en septembre après 7,6% en août.

Au deuxième trimestre, le produit intérieur brut avait reculé de 0,5%. Ces nouveaux chiffres seront-ils suffisants à relever le moral des patrons allemands ? Selon le dernier indice PMI du secteur manufacturier, l'Allemagne a observé, également en septembre, une deuxième baisse mensuelle de son activité, la plus forte des six dernières années.

Partager

NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS