Zodiac Aerospace investit pour protéger plus de câblages

L'équipementier aéronautique Zodiac Aérospace investit 5 millions d'euros dans son usine de Loches (Indre-et-Loire) pour suivre la croissance de son activité câblages.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Zodiac Aerospace investit pour protéger plus de câblages
Le site Zodiac de Loches

L'équipementier aéronautique Zodiac Aerospace a inauguré vendredi à Loches, près de Tours (Indre-et-Loire), une extension d'usine de 1600 mètres carrés, soit près d'un tiers de surface en plus. L'investissement global, qui se poursuit actuellement par la refonte de la logistique, s'élève à 5 millions d'euros.

Cette usine, autrefois connue sous le nom d'Aerazur et auparavant de Superflexit, connait une croissance de 5 à 10 % par an depuis 2009 de sa gamme de protections de câblages, explique en substance Michel Tagand, directeur de ce site qui exploite des outils de tissage, de moulage et d'extrusion. Les protections en fils textile et métalliques, les tubes en métal, polymères et composites sont ensuite montés sur les Airbus et les avions Dassault, mais aussi sur les Sukhoï et les Embraer.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Cette extension réceptionnée le mois dernier a permis de réaménager des îlots de production, notamment autour des protections tissées préformées, "qui permettent un gain de temps lors du montage sur les appareils chez l'avionneur", souligne Alain Branellec, responsable qualité. Zodiac prévoit de renforcer l'automatisation dans ces métiers du tissage très répétitifs.

Suivre les montées en cadence

L'usine soeur à Soliman (Tunisie), qui emploie 500 personnes, connait un investissement capacitaire de 2 millions d'euros pour fournir tous les faisceaux de câbles montés sur les trains d'atterrissage des A320. Cette usine est pilotée depuis le site français, qui emploie 190 salariés et 70 intérimaires. Une vingtaine d'ingénieurs et techniciens travaillent en R&T et au bureau d'études à Loches.
"Notre outil industriel de protection de câblages, qui s'appuie sur 7 usines en France, en Grande-Bretagne, en Tunisie et sur le continent américain, nous permet d'absorber les montées en cadence des avionneurs", assure Michel Mayoub, directeur de la branche Interconnect (connexions et câblages) de Zodiac Aerospace.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS