Zalando va encore beaucoup investir en 2018, le titre baisse

BERLIN (Reuters) - Zalando, le groupe allemand de mode en ligne, a dit jeudi prévoir pour 2018 une nouvelle année de forte croissance mais au prix d'investissements élevés qui pèseront sur sa rentabilité.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Zalando va encore beaucoup investir en 2018, le titre baisse
Zalando, le groupe allemand de mode en ligne, a dit jeudi prévoir pour 2018 une nouvelle année de forte croissance mais au prix d'investissements élevés qui pèseront sur sa rentabilité. /Photo d'archives/REUTERS/Hannibal Hanschke

L'action chute de 4,58% à 44,75 euros en début de séance à la Bourse de Francfort, le groupe ayant en outre annoncé une prévision de croissance du chiffre d'affaires inférieure à celle de son concurrent britannique Asos.

Lancé à Berlin en 2008, Zalando s'est rapidement développé pour proposer près de 2.000 marques dans 15 pays, principalement en Europe de l'Ouest.

Le groupe a indiqué jeudi qu'il s'étendrait à deux nouveaux pays cette année, limitrophes de ses marchés actuels, ce qui marquera sa première expansion géographique depuis l'ouverture de son site au Luxembourg en 2013. Il entend parallèlement recruter quelque 2.000 personnes pour compléter son effectif actuel de 15.000 collaborateurs, pour la plupart à Berlin où il va ouvrir un nouveau centre cette année.

Pour financer son développement, Zalando prévoit des investissements de 350 millions d'euros cette année contre 244 millions en 2017, hors fusions et acquisitions.

La société vise une croissance du chiffre d'affaires de l'ordre de 20 à 25%, après +23,4% en 2017, et une marge opérationnelle (Ebit) de 4 ou 5%, contre 4,8% en 2017.

Asos a confirmé en janvier un objectif de croissance de 25 à 30% de son chiffre d'affaires, en chiffrant à 40% le potentiel de croissance du commerce en ligne dans l'habillement en Europe.

(Emma Thomasson, Véronique Tison pour le service français)

0 Commentaire

Zalando va encore beaucoup investir en 2018, le titre baisse

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS