Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Santé

YposKesi, futur leader industriel des produits de thérapie génique

, , ,

Publié le

L’AFM-Téléthon et BPIfrance investissent en commun 121,5 millions d'euros pour créer, à Evry (Essonne) la société YposKesi qui ambitionne de devenir leader européen de la production des médicaments de thérapie innovante.  

YposKesi, futur leader industriel des produits de thérapie génique © Cyrille Bernard

Une nouvelle étape vient d’être franchie dans la lutte contre les maladies rares avec l’annonce, jeudi 3 novembre, de la création d’YposKesi (*). Une entreprise commune entre l’AFM-Téléthon et le fonds d’investissement SPI, qui se positionne comme le premier acteur industriel français pour le développement et la production des produits de thérapies géniques et cellulaires. 

Les deux partenaires ont prévu d’investir 121,5 millions d’euros dans l’opération d’ici 2022. 37,5 millions viendront de l’AFM-Téléthon alors que la SPI, gérée par BPIfrance, apportera 84 millions d’euros dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir. Quand elle aura atteint son régime de croisière la nouvelle entité devrait employer 300 salariés sur son site d’Evry (Essonne).

Premières AMM en 2020

"L’objectif d’Yposkesi c’est d’abord,  pour les médicaments qui ont déjà fait leurs preuves lors des essais cliniques, de les transposer en médicaments disponibles pour les malades et de les conduire à l’Autorisation de mise sur le marché (AMM). L’autre objectif est d’avoir les technologies permettant de produire à l’échelle industrielle", indique un porte-parole de l’AFM-Téléthon.

YposKesi veut relever le défi de l’industrialisation des Médicaments de thérapie innovante (MTI) pour les malades rares mais également les pathologies plus fréquentes. Dans un premier temps le nouvel opérateur industriel concentrera ses efforts sur la production de lots de thérapie génique pour les maladies du système immunitaire ainsi que celles du sang, de la rétine et du muscle. Il s’attaquera également au traitement de certaines formes de myopathies, objectif qui est à l’origine de la création de l’AFM-Téléthon en 1987. YposKesi ambitionne de décrocher ses premières AMM à l’horizon 2020 ou 2021 pour entrer dans une phase de commercialisation.

Démarche éthique

L’originalité de la structure repose sur son éthique qui sera centrée sur les bénéfices apportés aux malades. "Ce que l’on veut c’est commercialiser nos médicaments à un prix juste et maîtrisé qui puisse être assumée par la collectivité", poursuit le porte-parole de l’AFM-Téléthon. "L’idée c’est de partir du coût de production et de prendre une marge bénéficiaire permettant d’assurer la pérennité de la structure. Mais on est sur des prix transparents et évidemment moins élevés."

YposKesi ne part pas de zéro et va s’appuyer sur les moyens de la plateforme industrielle de Généthon Bioprod, un établissement pharmaceutique dont le fonctionnement était financé par l’AFM-Téléthon et qui produit des vecteurs de thérapie génique destinés aux essais cliniques de phase I et II pour les maladies rares. Implanté au sein de Génopole à Evry, Bioprod Généthon dispose d’un premier bâtiment de production de 5000 m2 employant plus d’une centaine de personnes.

"YposKesi vise le leadership européen et, à cet effet, concentrera en 2021, près de 300 ingénieurs, pharmaciens, techniciens et experts sur trois bâtiments de production totalisant 13 000 mètres carrés", détaille un communiqué de presse de la BPI et d’AFM-Téléthon. Les deux édifices à construire seront proches de celui de Bioprod Généthon. Le premier devrait être livré dès 2018 et le second en 2021.

(*du grec Yposchesi signifiant la promesse, l’engagement) 

Patrick Désavie en Île-de-France

 

 

 

 

 

 

 

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle