Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

Yoplait retirera la gélatine de ses yaourts en 2019

, ,

Publié le , mis à jour le

Exclusif Des yaourts avec de la gélatine de bœuf, des confiseries avec du porc ou des glaces avec des insectes... Une étude de l'ONG Foodwatch montre que des produits alimentaires contiennent, sans clairement l'afficher, des ingrédients dérivés d'animaux. Mis en cause, Yoplait répond.

Yoplait retirera la gélatine de ses yaourts en 2019
Les paniers 0% de Yoplait contiennent de la gélatine de porc selon Foodwatch
© openfactfood

Des insectes, du porc ou du bœuf dans les yaourts et les bonbons… la recette est peu ragoûtante. Pourtant, selon une étude menée par l’association de défense des consommateurs Foodwatch, ces ingrédients sont monnaie courante dans les préparations de l’agro-industrie. C’est essentiellement l’utilisation de la gélatine (de bœuf ou de porc) qui pose question. L’organisation en a retrouvé des traces dans les yaourts et les confiseries. Dans les desserts glacés, Foodwatch a identifié du shellac, un additif issu d'insectes.

 

Le manque d’informations pointé du doigt

Bien que légale, cette pratique est dénoncée par l’organisation qui pointe du doigt le manque de transparence des industriels de l’agroalimentaire qui, à quelques exceptions près, n’indiquent pas la présence des ingrédients d’origine animale dans leurs recettes.

"Les industriels de l’agroalimentaire savent pertinemment quand ils recourent à des ingrédients, additifs ou auxiliaires technologiques dérivés d’animaux. Nous avons nous aussi le droit de savoir pour choisir librement ce que l’on souhaite consommer ou pas", réclame Mégane Ghorbani, responsable de campagnes chez foodwatch.

 

Retrait de la gélatine d'ici à 2019 chez Yoplait

Principale marque le viseur de l’organisation : Yoplait. Pour remplacer la crème et garantir la texture de ces préparations 0%, l’industriel utilise de la gélatine de bœuf. Interrogée par l'Usine Nouvelle, un porte parole du groupe reconnait le recours à cet l'ingrédient: "La gélatine qui entre dans la fabrication de notre Panier de Yoplait 0% de matières grasses est d’origine bovine avec une quantité mise en œuvre inférieure à 0,5%".

L'entreprise confirme, par ailleurs, travailler actuellement à la modification de la composition de ses produits pour en retirer la protéine animale "nous retravaillons régulièrement nos recettes pour les rendre plus simples et naturelles"' assure le porte parole de la marque, "c'est pourquoi, la gélatine sera définitivement retirée de la recette en 2019", rajoute t-il. 

Une pétition contre Yoplait

Un argument insuffisant pour Foodwatch qui demande que d'ici là, l'étiquetage des produits stipule clairement toute présence animale. "D’autres marques le font, pourquoi pas Yoplait ?" s’interroge Mégane Ghorbani.

Sur la liste des bons élèves, on retrouve notamment les conserves Cassegrain qui contiennent du bouillon de volaille, les Viennois chocolat de Nestlé, le macaron aux framboises Auchan, et le tiramisu au rayon frais chez Carrefour qui mentionnent la présence de gélatine porcine ou de bœuf.

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

21/09/2018 - 08h51 -

"nous retravaillons régulièrement nos recettes pour les rendre plus simples et naturelles"' ?.....Quelle farce ! Gervais le fait également subrepticement sans changer ni la couleur, ni le packaging de certains de ses Gervita ? "Pour remplacer la crème et garantir la texture de ces préparations 0%, " Mais ces industriels nous prennent vraiment pour des imbéciles ? Comme si l'on ne savait pas que la crème, c'est ce qui coûte cher ! Moins on en met, plus le gens grossissent ?. Il n'y a qu'à comparer l'indice de masse corporel qui augmente partout dans le monde depuis que les industriels aidés de certains médecins ont inventé les produits allégés ? Mais tant que c'est la sécurité sociale qui éponge, pourquoi se gêner !
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle