L'Usine Nouvelle

Yahoo : qui obtiendra la clé du portail ?

Astrid Gouzik

Publié le

Depuis plusieurs semaines, Yahoo! est orphelin de PDG. Après avoir remercié Carol Bartz en septembre, le groupe a fait savoir qu’il avait reçu différentes offres. Mais qui veut racheter Yahoo ?

Yahoo : qui obtiendra la clé du portail ? © Eric Hayes - Flickr - C.C

Fin septembre, le groupe internet Yahoo explique à ses employés qu’il examine les "requêtes de nombreuses parties ayant déjà manifesté leur intérêt dans un certain nombre d'options potentielles". Des propos laissant planer le doute sur les potentiels acheteurs. Mais le suspens n’a pas tenu bien longtemps.

Alibaba, pour s’ouvrir une porte sur le marché européen

C’est le groupe internet chinois qui a dégainé le plus rapidement. Moins d’un mois après l’éviction de Carol Bartz, le directeur général d'Alibaba, Jack Ma, affirme être "intéressé" par l’acquisition de son grand actionnaire américain. En effet, Yahoo! est le principal actionnaire d'Alibaba, avec 40,5% de son capital, mais les relations entre les deux entreprises sont très tendues depuis des mois. Alibaba a déjà dans le passé tenté de racheter cette participation, mais la direction de Yahoo! s'y est toujours refusée, notamment en raison de l'importance de cette participation pour sa propre valorisation boursière.

Jeudi 19 octobre, Jack Ma commence à s’impatienter et exhorte Yahoo ! à prendre une décision rapide, pour le bien des deux parties. Le directeur général explique que les membres du conseil d’administration auraient intérêt à divulguer rapidement leurs intentions : "Si le conseil d'administration dit: +tout Yahoo!+, je suis intéressé. Si c'est juste un morceau, je suis intéressé. Mais dites-nous (...). Le temps est précieux pour nous tous, ce n'est pas bon pour Yahoo!, ce n'est bon pour personne".

Microsoft, pour freiner ses concurrents

Le projet du géant de l’informatique américain a comme un petit goût de déjà vu. En effet, il avait déjà tenté une acquisition de Yahoo ! en 2008. Celle-ci avait échoué… pour le plus grand bonheur de  Steve Ballmer, le PDG de Microsoft. En effet, mardi 18 octobre, lors d’une conférence aux Etats-Unis, il s’estimait "chanceux" de cet échec. Quelques mois après cette tentative avortée, la valeur de Yahoo ! s’effondrait.

Trois ans plus tard, l’entreprise de Bill Gates semble vouloir réitérer l’essai. Selon une information du Wall Street Journal, Microsoft se serait associé avec la société de capital-investissement Silver Lake Partners et un fonds de pension canadien afin de racheter Yahoo !. Microsoft pourrait investir "plusieurs milliards de dollars". Ses deux autres partenaires se repartiraient les 50% restants de l’offre soumise.

Quelques mois seulement après le rachat de Skype pour 8,5 milliards de dollars, l’acquisition de Microsoft viendrait une nouvelles fois déstabiliser la concurrence.

AOL, pour un rapprochement stratégique

Un énième rapprochement entre les deux sociétés a été envisagé peu de temps après l’annonce du départ de Carol Bartz. Elles se seraient rencontrées pour discuter et envisager différentes options, notamment le rachat d’AOL par Yahoo!.

Mais face aux offres des deux poids lourds, Alibaba et Microsoft, cette éventualité semble peu plausible.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte