Y'a pas que l'électricité dans la vie !

Partager

Quand le torchon brule, il faut tout faire pour arrêter le feu. Même si la lutte est difficile et le résultat aléatoire. Penser d'emblée à la nouvelle maison que l'on pourra construire sur le terrain en regardant les flammes détruire l'ancienne est une attitude visionnaire, mais pas forcément celle qu'aurait choisi ceux qui s'y abritaient depuis des décennies...

C'est un peu ce que l'on ressent en écoutant les déclarations faites par Nicolas Sarkozy, lors de sa visite au Mondial de l'automobile. Même s'ils ne seront pas suffisants (et de loin) pour résoudre les innombrables écueils liés au développement de la voiture électrique, les 400 millions d'euros promis pour le véhicule sans carbone sont évidemment les bienvenus pour la recherche. Ils participeront, on l'espère, activement à la future mutation de l'industrie automobile française vers les technologies vertes. C'est bien.

Mais cela n'est, à court terme, d'aucun soutien pour les constructeurs et les équipementiers auto qui sont contraints d'arrêter leur chaine et de recourir au chômage technique pour faire face à la baisse de leurs commandes. On peut ainsi regretter que le président de la République n'ait annoncé aucune mesure d'urgence pour venir en aide à un secteur qui traverse une crise sans précédent alors qu'il assure les revenus de plusieurs millions de Français. Initiées par Ford Blanquefort ou par Renault Sandouville, les diverses manifestations qui ont eu lieu durant le Mondial avaient pour objectif de tirer la sonnette d'alarme. Mais ce fut visiblement en vain.


Anne Léveillé

Partager

NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS