Xstrata veut s'offrir Jubilee Mines pour 2,9 milliards de dollars

Le groupe minier suisse lance une OPA amicale sur la société nickélifère australienne. Les grandes manœuvres qui agitent le secteur se poursuivent.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Xstrata veut s'offrir Jubilee Mines pour 2,9 milliards de dollars
La passion pour le nickel de Xstrata n'a pas été rassasiée par son acquisition du canadien Falconbridge qui lui a permis de devenir le numéro quatre du secteur avec une production supérieure à 110 000 tonnes. Le zougois vient d'offrir 3,1 milliards de dollars australiens pour mettre la main sur les gisements de sulfure de nickel du cinquième producteur australien.

Les grandes manœuvres qui agitent le secteur du nickel - avec le rachat des canadiens Inco par le brésilien CVRD et LionOre par le russe Norilsk Nickel - se poursuivent avec une recherche de la taille critique pour les grands mineurs diversifiés. Des rachats successifs qui ont concentré un secteur dont l'offre est contrôlée à plus de 60% par les quatre grands, CVRD-Inco, Norilsk, BHP Billiton et Xstrata.

L'offre de 23 dollars australiens par action Jubilee - soit 35% de plus que son cours de clôture avant l'OPA -, a provoqué une hausse de 42% à 24,5 dollars, indiquant que les marchés tablent sur une contre-offre supérieure à celle de Xstrata. Entièrement en cash, comme toutes les offres du secteur, l'opération est réalisée par Ithaki Australia, une filiale de Xstrata. Elle a été recommandée par le président de Jubilee, Kerry Harmanis, dont la famille détient 15% du capital.

Les concurrents de Xstrata ne manquent pas, notamment BHP Billiton, déjà présent dans la même région que Jubilee. Norilsk avait ainsi arraché un autre australien, LionOre, des griffes du suisse qui le convoitait en offrant un montant largement supérieur. Toutefois, ils devront tenir compte du fait que le zougois a déjà des accords fermes avec des actionnaires de Jubilee représentant 17,5% de son capital. Cette offre correspond à environ 18 fois les bénéfices attendus pour l'année fiscale 2007/2008 a calculé Reuters. En comparaison BHP Billiton et Rio Tinto ont des capitalisations estimées à respectivement 15 et 17 fois leurs résultats.

Jubilee Mines extrait environ 12 000 tonnes de nickel, soit moins de 1% de l'offre mondiale, de sa mine de Cosmos située en Western Australia. Il a également un projet, Sinclair, dans le sud du pays, qui devrait lui amener une production additionnelle de 22 000 tonnes de nickel d'ici trois à quatre ans. Disposant d'un minerai à forte teneur qui permet un coût de production de 3,25 dollars par livre, l'australien se situe parmi le décile le plus bas des producteurs de nickel, souligne l'analyste de Fat Prophets, Gavin Wendt.

Daniel Krajka

Partager

NEWSLETTER Matières Premières
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS