Xinjiang: Burberry, première marque de luxe à subir les foudres de la Chine

par Ryan Woo
Xinjiang: Burberry, première marque de luxe à subir les foudres de la Chine
Burberry a perdu son ambassadeur de marque en Chine et son motif écossais caractéristique a été retiré d'un jeu vidéo populaire, elle devient ainsi la première marque de luxe à subir les foudres de la Chine après les allégations de violations des droits de l'homme dans la région du Xinjiang. /Photo prise le 26 mars 2021/REUTERS/Tingshu Wang

PÉKIN (Reuters) - Burberry a perdu son ambassadeur de marque en Chine et son motif écossais caractéristique a été retiré d'un jeu vidéo populaire, elle devient ainsi la première marque de luxe à subir les foudres de la Chine après les allégations de violations des droits de l'homme dans la région du Xinjiang.

Pékin a sanctionné vendredi quatre entités et neuf individus britanniques les accusant de "répandre des mensonges" sur la région du Xinjiang, quelques jours après que la Grande-Bretagne a imposé des sanctions contre des responsables chinois pour atteintes aux droits de l'homme dans la région de l'est de la Chine.

Burberry fait partie de la Better Cotton Initiative, un groupe qui promeut une production de coton durable et qui a retiré en octobre dernier son autorisation au coton provenant du Xinjiang, en raison de préoccupations liées aux droits de l'homme.

L'actrice chinoise Zhou Dongyu a mis fin à son contrat avec Burberry, son agence expliquant jeudi que Burberry "n'avait pas clairement et publiquement exprimé son opinion sur le coton provenant du Xinjiang."

Le motif écossais emblématique de la marque a aussi été retiré du jeu vidéo "Honor of Kings", était-il annoncé sur le compte officiel du jeu sur la plateforme Weibo, l'équivalent de Twitter en Chine.

La division chinoise de Burberry n'était pas immédiatement joignable pour un commentaire. D'après le site internet de la marque, le coton qu'elle utilise provient des Etats-Unis, d'Australie, de Turquie, d'Inde et d'Egypte.

Plusieurs marques étrangères de vente au détail ont fait l'objet de critiques dans les médias et sur les réseaux sociaux en Chine après avoir exprimées leurs préoccupations sur la situation dans le Xinjiang.

Des militants et des experts des droits de l'homme aux Nations Unies ont accusé la Chine de recourir à la détention massive, à la torture, au travail forcé et à la stérilisation des Ouïghours dans le Xinjiang. La Chine nie ces allégations et affirme que ses actions dans la région sont nécessaires pour lutter contre l'extrémisme.

Dans une lettre adressée aux législateurs britanniques en novembre, Burberry a déclaré n'avoir aucune activité au Xinjiang et ne pas travailler avec des fournisseurs basés dans cette région, ajoutant ne tolérer aucune forme d'esclavage moderne chez ses fournisseurs, y compris le travail forcé, la servitude ou le travail involontaire en prison.

Dans un communiqué publié vendredi, le Conseil national chinois du textile et de l'habillement a exhorté les marques internationales à cesser leurs "comportements répréhensibles", notamment l'exclusion du coton du Xinjiang de leur chaîne d'approvisionnement, par respect pour les clients chinois.

(version française Camille Raynaud)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Samuel Valensi est un jeune metteur en scène engagé. Passionné de théâtre, il a décidé de quitter les bancs d'HEC pour écrire et mettre en scène. Il est...

Écouter cet épisode

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG.

Technicien de Maintenance en Matériel / Equipement H/F

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG. - 27/06/2022 - CDI - BORDEAUX

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS