Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Xiaomi et Samsung signent six smartphones sur dix écoulés en Inde, futur Eldorado des mobiles

Ridha Loukil , , , ,

Publié le

Infographie Selon le cabinet Canalys, Xiaomi et Samsung Electronics trustent 60% des ventes de smartphones en Inde au deuxième trimestre 2018, contre 43% un an auparavant. Les deux leaders sont au coude à coude.

Xiaomi et Samsung signent six smartphones sur dix écoulés en Inde, futur Eldorado des mobiles
Redmi 5A de Xiaomi, le smartphone le plus vendu en Inde
© Xiaomi

La concentration s’accentue sur le marché indien des smartphones. Selon le cabinet Canalys, Xiaomi et Samsung Electronics signent 60% des 33 millions d’unités écoulées au deuxième trimestre 2018. En un an, le dragon chinois des mobiles a presque doublé ses livraisons trimestrielles en les portant à 9,9 millions d’unités. Son smartphone Redmi 5A, écoulé à 3,3 millions d’exemplaires, s’impose comme le modèle le plus vendu. Après un trou d’air sur deux trimestres consécutifs, le géant coréen revient en force en boostant ses livraisons trimestrielles de 47% en un an, à près de 9,9 millions d’unités aussi.

Baisse de 50% des ventes d'Apple

Samsung Electronics, qui régnait sur ce marché depuis 2012, reste à la deuxième place pour le troisième trimestre consécutif, mais il talonne cette fois-ci Xiaomi. Le groupe de Séoul jure de reprendre la tête du podium avec comme arme une nouvelle usine inaugurée à Noida, dans l’Etat de l’Uttar Pradesh, et présentée comme la plus grande usine de téléphones mobiles au monde.

Il y a un, Xiaomi et Samsung Electronics détenaient 43% du marché. C'est maintenant 17 points de plus. L’accroissement de leur domination laisse de moins en moins de place aux acteurs de second couteau. Si les chinois Oppo et Vivo, qui occupent la troisième et quatrième place, parviennent à tirer leur épingle du jeu en augmentant leurs ventes, ce n’est pas cas des fournisseurs en dehors du Top 4. Leurs livraisons collectives plongent de 35%. Apple ne fait pas exception. Ses ventes d’iPhone ont baissé de 50%.

Les petits acteurs toujours à la bataille

Malgré cette concentration, les petits acteurs comme le taïwanais Asus ne semblent pas prêts à baisser les bras, affirme Canalys. Au contraire, ils sont en train de revoir leur stratégie dans une vision à long terme. Car l’Inde est pressentie comme le futur Eldorado des mobiles avec la perspective de devenir le deuxième plus gros marché de smartphones au monde, après la Chine.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle