Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Xiaomi a atteint la rentabilité pour la première fois en 2018, peut-il confirmer en 2019 ?

Ridha Loukil , ,

Publié le

Le dragon chinois des mobiles Xiaomi affiche un chiffre d’affaires en bond de 52,6% en 2018 à 26 milliards de dollars et devient rentable. Un résultat tiré par une forte croissance de ses trois activités : smartphones, objets connectés et services internet. L'année 2019 s'annonce moins bonne.  

Xiaomi a atteint la rentabilité pour la première fois en 2018
Lei Jun, PDG de Xiaomi, présentant la stratégie de Xiaomi
© Xiaomi

C’est une année faste pour Xiaomi. Le dragon chinois des mobiles clôture 2018 avec un chiffre d’affaires en bond de 52,6% à 26 milliards de dollars. Il devient enfin rentable avec un bénéfice net de 2 milliards de dollars, contre une perte nette de 6,5 milliards de dollars en 2017.

Marge nette de moins de 1% dans les smartphones

Les trois activités sont en plein boom. Celle des smartphones, qui représente un peu plus de 65% du chiffre d’affaires total, est en croissance de 41,3% à près de 17 milliards de dollars. Les livraisons ont grimpé de 30% à 118,7 millions d’unités, propulsant Xiaomi à la quatrième place mondiale en volume derrière Samsung Electronics, Apple et Huawei Technologies. Le prix moyen de ses smartphones a augmenté de 17% en Chine et de près de 10% à l’international. Ce qui n’empêche pas le PDG-cofondateur Lei Jun de revendiquer toujours une stratégie de vente au plus près du coût de revient, avec une marge nette en 2018 de moins de 1%.

L’activité dans les objets connectés affiche une croissance de 87% à 6,5 milliards de dollars. Elle représente un peu plus de 25% du chiffre d’affaires total. Le boom est particulièrement impressionnant dans les téléviseurs connectés où les livraisons ont explosé de plus de 225% à 8,4 millions de postes, mettant Xiaomi presque à parité avec des grands acteurs historiques de la télévision comme les japonais Sony ou Sharp.

Répliquer ailleurs la réussite en Inde

L’activité dans les services internet (publicité, jeux, vidéo à la demande, etc.) est en croissance de plus de 61%. Avec un revenu de 2,4 milliards de dollars en 2018, elle ne pèse encore que 9% du chiffres d’affaires total.

Xiaomi entend poursuivre son développement rapide en 2019 dans les mobiles avec le projet de répliquer son succès sur le marché indien dans d’autres pays comme l’Indonésie. Mais il ne parle plus d’entrée sur le marché américain. Avec la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine, le contexte n’est pas favorable. Sa croissance pourrait s’essouffler cette année, comme le laisse présager le net ralentissement du quatrième trimestre 2018 où le revenu des smartphones n’a progressé que de 7%.

 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle