Xavier Niel et Matthieu Pigasse vont investir dans les biens de consommation durables

Xavier Niel et Matthieu Pigasse veulent donner naissance à un géant français de la consommation durable. Les deux hommes d'affaires ont annoncé le 29 novembre le lancement d'un "SPAC" pour mener des acquisitions dans ce secteur.

Partager

Xavier Niel et Matthieu Pigasse vont investir dans les biens de consommation durables
Xavier Niel est le fondateur de l'opérateur télécoms Iliad, maison mère de Free. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

L'entrepreneur des télécoms Xavier Niel et le banquier Matthieu Pigasse ont annoncé dimanche 29 novembre le lancement d'un deuxième "SPAC" français (acronyme de l'anglais "Special Purpose Acquisition Company"). Baptisée 2MX Organic, l'entité est destinée à mener des acquisitions dans la production et la distribution de biens de consommation durables. Elle sera mise en Bourse à Paris en vue de lever 250 millions d'euros, avec une extension possible jusqu'à 300 millions d'euros.

Une première acquisition en 2021

Xavier Niel, fondateur de l'opérateur télécoms Iliad (maison mère de Free), et Matthieu Pigasse, à la tête du bureau français de la banque américaine CenterView, avaient déjà lancé le premier SPAC français en 2016 dans le secteur de l'audiovisuel, devenu depuis le groupe Mediawan. Ils se sont cette fois associés au distributeur Moez-Alexandre Zouari, fondateur du groupe Zouari et actionnaire de référence du groupe Picard Surgelés, qui est appelé à prendre la direction générale de la nouvelle société.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Les trois partenaires ont pour ambition de bâtir un acteur de premier plan européen dans la consommation responsable et durable en profitant du bond de la demande des consommateurs pour le bio. La société, qui sera cotée sur le compartiment professionnel d'Euronext, prévoit de réaliser sa première acquisition dès 2021. L'opération pourrait atteindre un montant situé entre 1,5 et 2 milliards d'euros, selon une source au fait du sujet.

Partir "d’une page blanche"

"Notre atout face aux industriels et aux distributeurs établis est que nous partons d’une page blanche pour construire un modèle alternatif et casser la logique qui a abouti à des aberrations sur toute la chaîne, de la production agricole à la distribution, avec des salades composées qui font le tour du monde avant d’arriver dans nos assiettes", argumente Xavier Niel dans un entretien avec Le Figaro. Le projet des entrepreneurs s'inscrit dans un contexte d'inquiétudes croissantes sur le bien-être animal, comme en témoigne le succès d'une pétition demandant la mise en place d’un référendum d’initiative partagée (RIP) contre la maltraitance animale.

Outre le secteur de l'alimentation, la nouvelle structure pourrait se positionner dans la santé, l'hygiène et les cosmétiques. Selon Le Figaro, Cécile Cabanis, numéro deux du groupe Danone, et Gilles Piquet Pellorce, ancien directeur général de Biocoop, pourraient figurer parmi les administrateurs de 2MX Organic.

Une introduction en Bourse record pour 2020 ?

Une fois la première acquisition bouclée, les trois partenaires prévoient d'autres consolidations en Europe, sur le modèle de la série de rachats qui ont permis à Mediawan de devenir un acteur de premier plan de la production audiviosuelle en Europe. Aux États-Unis, les SPAC se sont développés au point de lever cette année 58 milliards de dollars de fonds en Bourse mais leur usage reste pour l'instant timide en Europe. Ces sociétés permettent de lever des fonds et d'obtenir un "chèque en blanc" de la part d'investisseurs pour financer l'acquisition d'une société-cible qui reste secrète.

L'opération, qui devrait être la plus importante introduction en Bourse depuis le début de l'année 2020, a reçu le feu vert de l'Autorité des marchés financiers. Elle débutera ce lundi 30 novembre et devrait se clôturer le 7 décembre. Les fondateurs, qui ont chacun investi dans la société, détiendront un maximum de 29,6 % du capital et des droits de vote, peut-on lire dans un communiqué.

Avec Reuters (Gwénaëlle Barzic et Sarah White, édité par Caroline Pailliez)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 mars pour concourir aux trophées des usines 2021

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    DANONE
    ILIAD
ARTICLES LES PLUS LUS