Xavier Bertrand pas opposé au déremboursement du Multaq

[ACTUALISE] - Se référant aux nouvelles règles établies dans le secteur pharmaceutique, le ministre de la Santé a décidé de suivre l’avis de la Commission de la transparence quant à la prise en charge du médicament contre l’arythmie cardiaque de Sanofi.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Xavier Bertrand pas opposé au déremboursement du Multaq

"Je ne m'opposerai pas au déremboursement, très clairement", affirme Xavier Bertrand le 18 juillet sur France Inter. Pour le ministre de la Santé, il ne fait aucun doute qu’il faut suivre l’avis défavorable rendu par la Commission de la transparence de la Haute autorité de santé le 22 juin. Elle a considéré que le service médical rendu par le médicament est insuffisant pour justifier le maintien de sa prise en charge par la solidarité nationale.

Une décision qui complète le rappel de l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) qui estime que les médecins doivent être vigilants dans la prescription du Multaq. Ce médicament, commercialisé en France depuis le 25 octobre 2010, a en effet fait l’objet d’un arrêt d’essai clinique, après deux cas d'insuffisance hépatique aiguë diagnostiqués chez des femmes le prenant. De nouvelles mesures seront envisagées en septembre quant au maintien ou non du médicament.

Face à ces informations, le groupe Sanofi regrette "que l'avis de la Commission de la transparence de la HAS ait été rendu sans attendre la réévaluation médicale européenne" en cours du traitement.

Pas de plafond global pour l’indemnisation des victimes du Mediator

Le ministre indique par ailleurs qu’aucun plafond global ne sera fixé pour l’indemnisation des victimes du Mediator. Le montant sera défini en fonction du nombre de victimes et du degré de la prise en charge.
"Les indemnités seront versées en temps et en heure, le plus rapidement possible", précise Xavier Bertrand. Il espère un geste des laboratoires Servier pour assumer toute la responsabilité de l’affaire.

Partager

NEWSLETTER Santé
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS