Tout le dossier Tout le dossier

WWF et Deloitte minimisent les retombées économiques du projet Montagne d'Or

Le 9 novembre, l'ONG WWF et le cabinet Deloitte Développement Durable ont publié une étude sur le "potentiel de développement économique durable de la Guyane". Dans ce document, les retombées économiques de "Montagne d'Or" sont critiquées. L'État doit encore se prononcer sur le grand projet d'extraction aurifère controversé.

Partager
WWF et Deloitte minimisent les retombées économiques du projet Montagne d'Or
Dans une étude commandée par le WWF, les retombées économiques du projet "Montagne d'Or" sont critiquées.

Les retombées économiques du projet “Montagne d’Or” en Guyane ont-elles été exagérées ? Le 9 novembre, le cabinet de conseil Deloitte Développement Durable a rendu public une étude commandée par l'ONG environnementale WWF. Dans le document de 526 pages, le cabinet remet en cause l’intérêt du grand projet d’extraction aurifère.

“Le secteur extractif est le secteur marchand qui dispose des plus faibles effets d’entraînement sur le reste de l’économie locale, notamment parce que ce secteur importe à hauteur d’environ 75 % les biens et services dont il a besoin pour produire, au lieu de les acheter à l’économie locale”, écrit le WWF dans un communiqué.

L'agriculture et le bois, des secteurs plus prometteurs en Guyane ?

Intitulée “Le potentiel de développement économique durable de la Guyane”, l’étude met en valeur dix autres secteurs où l’investissement aurait supposément davantage d’impact pour l’emploi : l’agriculture et l’élevage ; la pêche ; l’agroalimentaire ; le bois, un secteur en effet identifié par le gouvernement ; le tourisme ; les énergies renouvelables ; la gestion des déchets ; la construction ; l’audiovisuel ; enfin, l’économie de la connaissance.

“Lorsque le secteur extractif augmente sa production de 100 euros, seuls 7,5 € vont à l’économie locale alors que, comparativement, les secteurs de l’agriculture et de la pêche achètent 33 € de biens et services au reste de l’économie, le secteur du bois 32 € et le secteur audiovisuel 24 €”, précise l’ONG environnementale.

François de Rugy a déjà exprimé des réserves

Les interrogations sur l’impact économique du projet Montagne d’Or ne sont pas nouvelles. Fin juillet, le gouvernement annonçait le lancement d’une mission sur les enjeux socio-économiques et environnementaux des grands projets miniers en Guyane. Attendues pour septembre, les conclusions de la mission ne sont toujours pas connues.

Elles devraient aider l’État à finalement se positionner dans le débat épineux sur le projet Montagne d’Or. Au moment de son investiture, François de Rugy, ministre de la Transition écologique et solidaire, exprimait des réserves sur le sujet en déclarant que le projet "ne pouvait pas être mené tel qu’il avait été envisagé".

750 emplois directs et 2 500 indirects selon les porteurs du projet

Les porteurs du projet, les groupes canadien Columbus Gold et russe Nordgold promettent la création de 750 emplois directs et 2 500 emplois indirects. Ils assurent apporter 300 millions d’euros d’impôts et taxes sur douze ans d’exploitation.

En septembre 2017, WWF publiait déjà une analyse pour dénoncer un manque supposé d’impact social du projet minier. L'Usine Nouvelle consacrait alors un décryptage des chiffres avancés par l’ONG.

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Matières premières

Le plan de "Montagne d'Or" pour rendre son projet plus acceptable

Matières premières

Non, le gouvernement ne peut pas fermer la porte à Montagne d’Or

Matières premières

Le gouvernement désigne Montagne d’Or pour masquer la faiblesse de son cadre légal

Matières premières

La Compagnie Montagne d'Or prête à ajuster son projet en Guyane après les critiques d'Emmanuel Macron

Matières premières

Cinq questions sur le cyanure et la cyanuration de l’or

Matières premières

Bataille de chiffres sur l'emploi à Montagne d'Or en Guyane

Mines - métaux

Comment Auplata reste sous le radar des ONG

Matières premières

L’énergie solaire conquiert les mines, à Montagne d'Or comme ailleurs

Matières premières

Montagne d'Or passe au solaire, quitte à repousser son démarrage

Matières premières

La Compagnie Montagne d'Or compte encore faire évoluer son projet pour le voir aboutir

Environnement

Le gouvernement s'attaque à l'épineux sujet des retombées des grands projets miniers en Guyane

Matières premières

[Vrai ou Faux] Montagne d’or est-il le mirage économique (et le désastre environnemental) dénoncé par le WWF ?

Matières premières

Le projet Montagne d'or "pas au niveau", selon Emmanuel Macron

Matières premières

"Montagne d'Or ne pourra être mené tel qu’envisagé", estime François de Rugy

Mines - métaux

Montagne d'or, examen de passage pour la mine en France

Matières premières

"Il n'y a pas que Montagne d'or en Guyane" dit Sébastien Lecornu, qui y promouvra aussi le bois

Matières premières

Le débat public sur Montagne d'Or est (vraiment) ouvert

Mines - métaux

Macron et Hulot à couteaux tirés sur Montagne d'or

Mines - métaux

Montagne d'Or démarre la formation de ses futurs personnels avant d'avoir la certitude d'exploiter

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Environnement

Dépoussiéreur industriel : Filtre à manches FP rectangulaire

FB FILTRATION

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 29/08/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

94 - Orly

Mission d'assistance à maîtrise d'ouvrage pour la passation et le suivi de certains marchés

DATE DE REPONSE 10/07/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS