Würth étoffe sa supply-chain pour 25 millions d'euros

Le spécialiste allemand du négoce de produits de fixations et d'assemblage vient de se doter d'une seconde base logistique en France. Cette plate-forme est destinée à approvisionner en J+1 une trentaine de départements situés sur la moitié sud du pays.

Partager

25 millions d'euros : tel est le montant investi par la filiale française du groupe allemand dans la construction et l'aménagement d'une plate-forme logistique d'une superficie de 17 000 m² au sud de Montélimar (Drôme) sur un terrain de 9 hectares. Celle-ci vient en complément du site d'Erstein (Bas-Rhin) où sont également implantés le siège de l'entité française du groupe ainsi que le centre de formation.

Officiellement inaugurée fin juillet, cette plate-forme est en réalité opérationnelle depuis février dernier au terme d'un chantier débuté en 2006. Sa mise en service a généré la création dans un er temps d'une centaine d'emplois sachant que l'effectif devrait monter à 150 personnes d'ici 3 ans.

D'une capacité de stockage de 42 000 emplacements, elle est dimensionnée pour traiter quotidiennement 2 500 commandes et réceptionner 150 tonnes de marchandises avec un délai de livraison moyen de 24 heures et un taux de service de 99% pour une clientèle disséminée dans une trentaine de départements répartis sur la moitié sud de la France.

Ce nouvel outil est également destiné à accompagner le développement exponentiel du groupe allemand. Ainsi que l'a confirmé Pierre Hugel, président du Directoire de Würth France lors de l'inauguration de la plate-forme montilienne, le groupe Würth s'est fixé comme objectif de doubler son chiffre d'affaires (estimé à 10 milliards d'euros fin 2008) et ses effectifs (le groupe emploie aujourd'hui 65 000 collaborateurs dans 86 pays) dans les 10 prochaines années pour atteindre 22 milliards d'euros à l'horizon 2018.

La filiale française occupe, elle, la 2ème place en terme de résultat sur les quelque 411 sociétés que compte le groupe Würth dans le monde avec un chiffre d'affaires de 468,3 millions d'euros en hausse de + 9% et 3 500 collaborateurs dont 2 600 commerciaux.

Cet investissement de 25 millions d'euros est le plus important réalisé en Drôme-Ardèche par une entreprise au cours de ces 10 dernières années, hors nucléaire.

En Rhône-Alpes, Frédéric Rolland

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS