WPP s'attend à une croissance nulle en 2020, contraction au 4e trimestre

Publié le

LONDRES (Reuters) - WPP, le plus grand groupe publicitaire mondial, a déclaré jeudi qu'il tablait pour 2020 sur une croissance organique nulle et sur une stabilité de sa marge bénéficiaire, après avoir enregistré une contraction de son activité sur ses principaux marchés au quatrième trimestre.

WPP s'attend à une croissance nulle en 2020, contraction au 4e trimestre
WPP, le plus grand groupe publicitaire mondial, a déclaré jeudi qu'il tablait pour 2020 sur une croissance organique nulle et sur une stabilité de sa marge bénéficiaire, après avoir enregistré une contraction de son activité sur ses principaux marchés au quatrième trimestre. /Photo d'archives/REUTERS/Simon Dawson
© SIMON DAWSON

Le titre dévissait de 12% dans les premiers échanges à la Bourse de Londres, plus forte baisse de l'indice européen Stoxx 600, entraînant dans son sillage son concurrent français Publicis (-2,1%).

Le groupe britannique a enregistré une baisse de 1,9% de sa principale mesure de chiffre d'affaires organique au quatrième trimestre, après une croissance de 0,5% au trimestre précédent.

Sur l'ensemble de l'exercice, WPP accuse un recul de 1,6% de son activité, en données organiques, c'est-à-dire en excluant son activité de données Kantar, dont il a vendu l'essentiel de sa participation à Bain Capital.

La société a également réitéré ses objectifs pour 2021 d'atteindre une croissance organique comparable à celle de ses pairs et une marge bénéficiaire opérationnelle globale d'au moins 15%. Ces prévisions ne tiennent pas compte de l'impact éventuel de l'épidémie actuelle de coronavirus.

"Nous avons dit que nous ferions des progrès dans le processus de retour de WPP à la croissance, en simplifiant nos activités et en réduisant notre dette, et nous avons atteint chacun de ces objectifs", a déclaré le directeur général du groupe Mark Read dans un communiqué.

WPP a traversé trois années difficiles après avoir perdu des contrats publicitaires avec des clients majeurs comme Ford et American Express aux Etats-Unis.

En dépit de l'amélioration des performances du groupe depuis, le titre WPP affichait encore avant la séance de jeudi un recul de plus de 50% depuis mars 2017.

(Kate Holton, version française Jean-Michel Bélot, édité par Bertrand Boucey)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte