Worldline paye 1,070 milliard d'euros pour contrôler totalement equensWorldline

PARIS (Reuters) - Worldline a annoncé mercredi qu'il allait débourser 1,070 milliard d'euros en numéraire pour acquérir les 36,4% qu'il ne détient pas encore dans equensWorldline, sa filiale de traitement des transactions de paiement.
Partager

Calibré pour consolider le marché européen des paiements depuis son introduction en Bourse il y a cinq ans, Worldline, précise dans son communiqué de résultats semestriels que cette acquisition devrait être relutive "à deux chiffres" sur son bénéfice net par action dès 2020.

EquensWorldline aide notamment Commerzbank dans la mise en place de Google Pay, le système de paiement de Google, et ING-DiBa pour le traitement technique de ses opérations par carte.

"Aujourd’hui est une étape importante pour notre stratégie de consolidation européenne", dit le directeur général de Worldline, Gilles Grapinet, cité dans le communiqué.

Worldline précise avoir d’ores et déjà sécurisé un crédit relais avec BNP Paribas, J.P. Morgan et Natixis pour la totalité du montant d’acquisition et qu'il prévoit de mettre en place un financement à long terme en faisant appel aux marchés financiers de dette, en fonction des conditions de marché.

Le levier d’endettement devrait rester inférieur à 1,3 fois l'excédent brut opérationnel (Ebo) estimé pour 2019, bien en deçà de la politique d’endettement financier à moyen terme de Worldline de 2,5 fois, précise le groupe, conseillé par Nomura dans cette transaction.

"Grâce à son importante génération de trésorerie assurant un désendettement rapide et constant, Worldline maintiendrait une capacité d’endettement significative pour d’autres acquisitions payées en numéraire", souligne la société.

Worldline, qui a confirmé ses objectifs annuels, réaffirme viser pour 2019 un flux de trésorerie disponible compris entre 275 et 290 millions d’euros, après un bond de 41,8%, tandis qu'il conserve une trésorerie nette de 171,7 millions au 30 juin.

Le groupe prévoit de finaliser au quatrième trimestre l'acquisition des participations des cinq actionnaires minoritaires d’equensWorldline (ABN Amro, DZ Bank, ICBPI, ING et Rabobank).

Worldline y voit aussi l'occasion de simplifier ses processus internes et de renforcer son agilité pour de nouvelles opérations de fusions-acquisitions, tout en accélérant les synergies industrielles d’equensWorldline et du suisse SIX Payment Services, racheté en 2018 pour 2,3 milliards d'euros.

Scindé en début d'année d'Atos, Worldline dit que l'intégration de SIX débute "légèrement en avance" par rapport au plan prévu et confirme donc complètement le total d’environ 110 millions d’euros de synergies en rythme annuel attendu en 2022, dont environ 25% en 2019 et environ 50% en 2020.

(Cyril Altmeyer, édité par Catherine Mallebay-Vacqueur)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS