Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Santé

Withings, au service de votre quotidien

, , , ,

Publié le

Withings, au service de votre quotidien

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

 

Créé en 2008 à Issy-les-Moulineaux

200 salariés

Chiffre d’affaires non communiqué

Ses  objets ont fait le tour du monde, transformant Withings en l’un des leaders de la santé et du bien-être connectés. Dès le départ, l’entreprise a su miser sur la simplicité, le design et l’innovation, en revisitant des objets de tous les jours pour les enrichir de nouveaux services. Son premier pèse-personne communicant a d’abord séduit les geeks américains, enthousiasmés par la transmission des données au smartphone et la possibilité d’être suivis en ligne par des sites de coaching sportif, de conseil en nutrition… Wihthings a décliné son concept sur d’autres produits : tensiomètre connecté, trackers d’activité, réveil connecté… Objectif : permettre aux particuliers d’établir le tableau de bord de leur santé. « Ces objets et services créent de nouveaux territoires pour la santé, insuffisamment pris en charge par le système de soins : la prévention, la prédiction des risques, le suivi à distance pour la détection précoce ou le suivi post-intervention », estime Alexis Normand, le directeur du Withings Health Institute. Pour gagner en légitimité, l’entreprise travaille désormais avec des institutions de recherche (Inserm, Stanford…) et des centres médicaux (Mayo Clinic…) afin d’améliorer la prise en charge à distance des malades chroniques et la communication avec les acteurs de la santé. Elle réalise désormais la moitié de ses ventes aux États-Unis et seulement 10 % en France. Et, surprise, a annoncé le 26 avril son passage sous pavillon finlandais, en se faisant racheter par Nokia. L'opération, qui valorise la pépite française à 170 millions d'euros, devrait être bouclée à la fin du troisième trimestre.

Son point fort Ne pas s’interdire des partenariats plus éclectiques avec la SNCF, Uber

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle