Wirecard n'exclut pas avoir été victime d'une fraude, démission de son patron

par Patricia Uhlig, John O'Donnell et Neil Jerome Morales
Partager
Wirecard n'exclut pas avoir été victime d'une fraude, démission de son patron
Le groupe allemand de services financiers Wirecard a annoncé vendredi la démission de son président du directoire Markus Braun sur fond de scandale d'irrégularités comptables. /Photo d'archives/REUTERS/Michael Dalder

FRANCFORT/MANILLE, (Reuters) - Le groupe allemand de services financiers Wirecard a annoncé vendredi la démission de son président du directoire Markus Braun sur fond de scandale d'irrégularités comptables.

Il sera remplacé à titre temporaire par James Freis, actuel responsable de la compliance de la Bourse allemande Deutsche Börse.

Wirecard, qui a repoussé jeudi la publication de ses comptes 2019 faute d'une validation de ceux-ci par le cabinet d'audit EY (Ernst & Young), avait précisé vendredi matin ne pas exclure avoir été victime d'une "fraude dans des proportions considérables".

L'action, déjà malmenée jeudi avec une chute d'environ 60%, reculait encore vendredi de près de 26% à 29,65 euros vers 12h30 GMT à la Bourse de Francfort.

Les comptes de Wirecard présentent des incertitudes sur certains soldes de trésorerie représentant un montant de 1,9 milliard d'euros, soit le quart du bilan consolidé, a indiqué jeudi le groupe, ajoutant que certains éléments donnaient à penser que ces soldes étaient "faux" et avaient été transmis "afin de tromper le cabinet d'audit".

"Pour le moment, il n'est pas exclu que Wirecard soit devenue la victime d'une fraude aux proportions considérables", a déclaré le président du directoire Markus Braun, dans une vidéo diffusée vendredi.

Il a ajouté que deux banques, bénéficiant d'une note élevée de la part de Moody's ou de S&P, avaient repris la gestion des comptes en fiducie en 2019.

"Il est actuellement difficile de connaître la raison pour laquelle les deux banques ont déclaré à l'auditeur que les validations étaient fausses. Le fiduciaire a dit à Wirecard vouloir clarifier les faits avec les deux banques gérant les comptes en fiducie dans un bref délai", a poursuivi Markus Braun.

Markus Braun n'a pas précisé l'identité de ces deux banques mais deux établissements financiers philippins, BPI et BDO, ont publié un communiqué vendredi assurant qu'ils n'avaient aucun lien avec Wirecard.

EY a régulièrement approuvé les comptes de Wirecard au cours des dernières années et son refus de valider ceux de 2019 confirme les irrégularités constatées dans une enquête externe menée par KPMG en avril.

Une clause indique que si Wirecard ne parvient pas à publier des comptes certifiés et consolidés au plus tard ce vendredi, environ deux milliards d'euros de prêts deviendront exigibles.

Wirecard a engagé des discussions en urgence avec des banques pour obtenir une aide, ont déclaré trois sources proches du dossier.

(Kanishka Singh et Shubham Kalia à Bangalore et Michelle Martin à Berlin; version française Claude Chendjou, édité par Blandine Hénault et Jean-Michel Bélot)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

33 - Ste Hélène

Travaux de restructuration de la Mairie

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS