Windustry cherche partenaires pour compléter son éolienne 100% française

Et si vous vous lanciez dans l’éolien ? Windustry, l’outil de structuration de la filière française de l’éolien, a lancé son cinquième et dernier appel à candidatures. Forges et fonderies de grande taille et fabricants de composants de pales font actuellement défaut pour une éolienne 100% française.

Partager
Windustry cherche partenaires pour compléter son éolienne 100% française

Embarquement pour l’éolien. Cinquième et dernier appel… via Windustry France. Cet outil de structuration de la filière éolienne française clôturera à la fin du mois son ultime appel à candidatures. Le premier avait été lancé fin 2012. Depuis, Windustry, porté par le Syndicat des énergies renouvelables (SER), soutenu par l’État via Bpifrance et piloté par les grands donneurs d’ordres, a intégré 37 entreprises dans son programme. Des PME et ETI intéressées par une diversification dans l’éolien qui bénéficient avec Windustry d’un accompagnement individualisé avec audit, conseils d’experts et mise en relation avec des énergéticiens, turbiniers et autres grands équipementiers de l’éolien. Le chaudronnier Fouré Lagadec, engagé avec Areva, le plasturgiste Plastima ou la fonderie FMGC ont ainsi tenté l’aventure.

13 places à prendre

"Il reste 13 places pour atteindre notre objectif de 50 entreprises, précise David Saint-André, le chef de projet Windustry France au SER. Nous aimerions recevoir des candidats positionnés sur les composants pour lesquels on n’a pas encore d’offre française." Notamment des fonderies capables de produire des pièces de grande taille pour les moyeux et les châssis de nacelle, des forges à même de fournir des pièces de grandes dimensions pour les arbres et les brides. Sont aussi recherchés des fabricants de boulons pour fixer les pièces des mâts d’éoliennes ou pour alimenter l’usine d’assemblage de pales de LM Wind Power prévue à Cherbourg (Manche), des sous-composants de pales : textile, résines, bords d’attaques, goujons…

Windustry dispose de chaudronniers pour les mâts (Fouré Lagadec, Efinor), de spécialistes des structures mécano-soudées (Paumelle, Oxymax), de fabricants d’éléments de génératrices (TE2M), de convertisseurs de puissance (Apegelec, Hazemeyer). "L’offre industrielle est satisfaisante et nous comptons démontrer qu’il sera possible, au moins en théorie, de construire une éolienne pratiquement 100% française", avance Damien Mathon, le délégué général du SER. La candidature à Windustry est gratuite et se fait en ligne jusqu’à la fin du mois. La sélection des entreprises sera effectuée le 18 décembre.

Manuel Moragues

2 Commentaires

Windustry cherche partenaires pour compléter son éolienne 100% française

passisot
19/11/2014 18h:14

WINDUSTRY : drôle d'idée pour un groupe qui veut mettre la France en avant !
Heureusement ils arriveront, espérons-le, quand on arrêtera de subventionner cette énergie fatale et destructrice d'environnement. Savez-vous que chaque éolienne installée coûte aux français 250.000 euros par an ? La consolation de savoir que ce sera pour des machines françaises est faible car c'est le promoteur qui est de loin le premier encaisseur de bénéfices.

Réagir à ce commentaire
mag
24/11/2014 15h:08

à passisot : 'Savez-vous que chaque éolienne installée coûte aux français 250.000 euros par an ?' . de quel fumeux calcul résulte ce chiffre ? PS : merci l'UN pour cet article : l'énergie éolienne trouverait-elle tout à coup un intérêt à vos yeux ?...

Réagir à ce commentaire

Sujets associés

NEWSLETTER Energie et Matières premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS