Wincanton-Mondia s'étend chez Lanxess, dans le Bas-Rhin

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Wincanton-Mondia s'étend chez Lanxess, dans le Bas-Rhin
©Wincanton-Mondia - Nouveau hall de stockage sur le site de Lanxess à La Wantzenau.

Inauguration. Le logisticien Wincanton-Mondia a inauguré mardi son hall de stockage et d'expédition sur le site chimique Lanxess Emulsion Rubber de La Wantzenau (Bas-Rhin). Le bâtiment d'une surface de 6 000 m² est contigu aux installations de 8 000 m² déjà exploitées in situ par Wincanton-Mondia depuis 2002. Construit en six mois, il remplace plusieurs petits espaces de stockage vétustes. Son coût, aménagement extérieurs compris, est de 4 millions d'euros.
« Ce nouvel entrepôt améliore les flux de marchandises et la sécurité pour les poids lourds qui rentrent sur le site puisque toute notre activité logistique va être centralisée en un seul point », indique Arsène Dahl, directeur général de Wincanton-Mondia.

Le logisticien a signé un contrat de huit ans avec Lanxess Emulsion Rubber. Une trentaine de ses salariés travaillent en permanence sur le site, où ils assemblent d'abord les caisses de bois servant à l'emballage des caoutchoucs. Ils interviennent ensuite en sortie de production pour assurer la manutention, le stockage et l'expédition.
Le P-DG de Lanxess Emulsion Rubber, Uwe Westeppe, se félicite « d'avoir un partenaire sur place qui s'occupe de tout ce qui n'est pas notre cœur de métier et avec lequel nous pouvons avoir un travail commun basé sur la recherche permanente de la performance ».

Lanxess Emulsion Rubber compte 316 salariés pour une capacité annuelle d'un peu plus de 100 000 tonnes de caoutchoucs NBR (Nitrile Butadiène Rubber), résistants aux hydrocarbures et employés dans l'automobile, le bâtiment et les industries du pétrole et du gaz.
Le site est devenu le centre mondial du groupe chimique allemand Lanxess pour la production de caoutchoucs NBR. L'export hors d'Europe représente 70 % de la production. Uwe Westeppe ne précise pas la production réelle de l'usine. Mais « 2010 était une bonne année et, jusqu'à aujourd'hui, 2011 est une année meilleure. Nous avons investi beaucoup, plus de 40 millions sur les cinq dernières années, pour sauvegarder nos positions sur le marché mondial », rappelle le P-DG.

Le site, quinquagénaire l'an prochain, a accueilli en 2010 de nouveaux laboratoires et un bâtiment administratif.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS