Transports

Wilo Salmson France a regroupé toute sa logistique dans un nouvel entrepôt à Laval

, , , ,

Publié le

Le fabricant de pompes Wilo Salmson a inauguré son centre de logistique près de Laval, qui accueille en un seul lieu l’ensemble des flux des produits Wilo et Salmson, produits finis comme pièces détachées.

Wilo Salmson France a regroupé toute sa logistique dans un nouvel entrepôt à Laval © Sferaco

Wilo Salmson France a officiellement inauguré sa plate-forme logistique le 11 juin 2014. Un événement organisé en interne, avec la venue d’un membre du "Vorstand" de la maison mère Wilo, une ETI familiale allemande. Le nouvel entrepôt est installé à Louverné (Mayenne), au bord de l’autoroute, juste à côté de Laval, où se trouve la principale usine du groupe. Les 12 000 mètres carrés sont répartis en deux cellules séparées par un mur anti-feu et comprennent un atelier pour la maintenance. Auparavant, les produits complets et les pièces détachées des deux marques Wilo et Salmson étaient répartis sur trois sites totalisant 8 000 mètres carrés, proches les uns des autres, mais distincts. La décision du déménagement a été prise début 2012. La réflexion s’est étalée sur un an, pour un début de la construction en février 2013 et un transfert des activités à la fin 2013.

Le bâtiment a été conçu spécialement, ce qui a permis par exemple la mise en place d’un pont de 3 tonnes compact. Grâce à un entrepôt de grande hauteur (neuf mètres de levée libre), la capacité de stockage est passée de 10 000 à 17 000 palettes. Le déménagement s’est effectué en cinq semaines sans arrêt de l’activité. "Pour réduire les risques, nous avons réalisé le transfert à isopérimètre", explique Pierrick Auguste, le responsable de la logistique. Du coup, les caristes travaillent toujours avec une feuille navette sur laquelle est imprimé le code à barres et qui indique où aller placer la palette. Mais le système de réseau sans fil Wi-Fi est installé. A la fin de l’année, les caristes pourront utiliser des douchettes sans fil reliées au logiciel de gestion d’entrepôt.

Hors de question d’avoir un centre d’appel à l’étranger 

Aujourd’hui, 750 expéditions sont réalisées par jour, ce qui représente 43 tonnes de pièces détachées et de systèmes complets fabriqués à Laval, des petits circulateurs Salmson pour le bâtiment et des pompes multicellulaires Wilo. Une navette relie plusieurs fois par jour l’entrepôt et l’usine, pour y apporter la matière nécessaire à la fabrication, pendant que les produits finis, issus de Laval et des autres usines du groupe, partent chez les clients français. La production spécifique de Laval est envoyée vers les autres sites du groupe.

70 personnes travaillent sur le site de Louverné, 30 pour la logistique et 40 pour le service, avec un centre d’appel. Ce dernier reçoit entre 800 et 1 000 appels par jour. "Il est hors de question d’avoir un centre d’appel à l’étranger", explique Gilles Decorte, président de Wilo Salmson France. Les opérateurs et opératrices qui assurent le premier contact ont travaillé à la production, et connaissent les produits.

Bientôt une interface unique pour le suivi de livraison

"La compétence de notre assistance téléphonique et notre capacité à livrer très vite les pièces détachées sont deux de nos grandes forces." Dans ce domaine, chaque détail compte. Pierrick Auguste a ainsi demandé à Conecteo, l’éditeur bordelais du logiciel de gestion du centre d’appel Kiamo, qu’en cas de rappel d’un client, il soit automatiquement dirigé vers l’opérateur qui lui a déjà répondu. "La fonction n’existait pas, l’éditeur l’a ajoutée à notre demande".

Le prochain projet porte sur la maîtrise de la chaîne logistique, avec un suivi de la livraison intégré à partir d’une interface unique qui s’affranchira des différents codes utilisés par les transporteurs. Le système s’interfacera avec tous les formats existants, mais les transporteurs devront impérativement accepter de s’interfacer avec le système de Wilo Salmson. Comme dans le e-commerce destiné aux particuliers, les clients pourront eux-mêmes suivre l’acheminement de leur commande depuis une interface web, sans avoir à se préoccuper du transporteur.

Patrice Desmedt

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte